Les Diables Rouges, sans les cadres, concèdent un partage face à la Côte d'Ivoire

Alors que les Diables avaient fait le plus dur en ouvrant la marque sur la seule grosse occasion, une faute de Sebastiaan Bornauw en fin de rencontre permet à la Côte d’Ivoire de repartir avec un partage (1-1). En alignant une équipe inhabituelle, Roberto Martinez pourra tirer pas mal d’enseignements de ce match amical pour la suite.

Le résumé de la rencontre

C’est face à 7000 personnes présentes au Stade Roi Baudouin que les Diables Rouges recevaient la Côte d’Ivoire.

Roberto Martinez décide de donner le pouvoir à la jeunesse avec une équipe fortement remaniée.

La Belgique est bien dans ce début de rencontre et laisse peu de place à l’équipe adverse. Les Diables pressent haut et tentent de passer via des centres qui ont du mal à arriver.

On est sérieux côté belge et ça se voit. À la 17e, Leandro Trossard se procure la première grosse occasion du match. En perforant côté droit, Trossard adresse une belle passe à Michy Batshuayi qui voit son tir contré.

Malgré une belle équipe visiteuse, les joueurs de Patrice Beaumelle ne montrent pas grand-chose. Les Diables, eux continuent de tenter leur chance, (29e Saelemakers voit son tir enroulé passer très loin du but adverse et Batshuayi sur coup franc à la 32e).

Il faut d’ailleurs attendre la 40e minute pour qu’enfin un premier tir cadré de Gradel rappelle à Mignolet qu’il a un but à défendre. C’est 0-0 après 45 minutes et il va falloir amener un peu plus de danger en seconde période.

Si c’est la Côte d’Ivoire qui tire en premier (51e Gradel), ce sont les Diables qui vont ouvrir le score. À la 53e, Michy Batshuayi réceptionne un magnifique centre de Saelemakers et inscrit son 19e but sous la vareuse nationale. C’est 1-0 et le match est enfin lancé.

La suite du match est un peu plus brouillonne de la part des deux équipes. L’occasion pour Roberto Martinez de faire des changements. Dont un, Van Crombrugge, qui pourra se mettre en évidence. Car à la 79e, Zaha enchaîne avec une frappe bien stoppée par le gardien belge. Et derrière Pépé voit sa frappe stoppée par Boyata.

Si le gardien anderlechtois a marqué des points sur cet arrêt, Sebastiaan Bornauw pourra lui s’en vouloir. On joue la 85e et le joueur de Cologne accroche Zaha dans la surface. Kessie se charge d’égaliser et de permettre aux Ivoiriens de repartir avec un partage.

La Belgique disputera deux matches à l’extérieur en Ligue des Nations, contre l’Angleterre à Wembley ce dimanche puis contre l’Islande à Reykjavik mercredi.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK