Les Diables maîtrisent la Bosnie et continuent leur sans-faute

Les Diables rouges ont parfaitement négocié leur premier test dans le groupe H des qualifications en vue du Mondial 2018 en Russie. La Bosnie, présentée comme le concurrent le plus solide, n'a pas fait le poids au Stade Roi Baudouin (4-0). Roberto Martinez tient sans doute son match référence.

Roberto Martinez est un adepte de la flexibilité tactique. Ce travail de plusieurs schémas est un atout. Les Diables l’ont prouvé ce vendredi. Plutôt brouillons à quatre derrière, ils se sont libérés … offensivement quand le trio Alderweireld-Ciman-Vertoghen s’est installé après 20 minutes.

Lancés par un auto-but de Spahic, les Belges ont soigné le spectacle. Eden Hazard, Toby Alderweireld et Romelu Lukaku ont alimenté le marquoir. Marouane Fellaini, averti en fin de match, sera suspendu contre Gibraltar.

Après deux journées, les Diables trônent en tête du groupe H avec 6 points, 7 buts marqués et aucun encaissé.

Le résumé vidéo :    
Les temps forts en vidéo :    

18ème minute : Begovic sort dans les pieds de Mertens

19ème minute : Ibisevic tire ... au-dessus 

20ème minute : Jordan Lukaku, blessé à la cheville cède sa place à Ciman. Les Diables vont jouer à trois derrière

25ème minute : Mertens repris in-extremis par Zukanovic, M. Atkinson dit de jouer 

27ème minute : Spahic propulse un centre de Meunier au fond de ses propres filets (1-0)

29ème : Un délice d'assist de Mertens, un crochet de Hazard sur Begovic et c'est 2-0 (2-0)

35ème minute : Très mauvais geste de Bicakcic sur Mertens

42ème minute : Encore un joli débordement Carrasco, Mertens centre dans les gants de Begovic

60ème minute : Superbe et subtile reprise d'Alderweireld (3-0)

66ème minute : Énorme raté de Lukaku qui loupe le 4-0

68ème minute : Djuric fait trembler la barre de Courtois

79ème minute : Lukaku se rachète avec un très jolie frappe dans la lucarne (4-0)

Le résumé :    

Roberto Martinez est un adepte de la flexibilité tactique. Ce travail de plusieurs schémas est un atout. Les Diables l’ont prouvé ce vendredi. Plutôt brouillons à quatre derrière, ils se sont libérés … offensivement quand le trio Ciman-Alderweireld-Vertoghen s’est installé après 20 minutes.

Les Belges ont débuté avec Jordan Lukaku à gauche d’une défense à quatre. Les intentions offensives sont là mais le bloc bosnien tient le choc. Dries Mertens devancé par la sortie de Asmir Begovic (18e) et Vedad Ibisevic (19e) qui tire au-dessus se partagent les premières occasions. Jordan Lukaku, touché à la cheville doit céder sa place à Laurent Ciman après 20 minutes.

Martinez en profite pour passer à trois derrière. Plutôt que de déstabiliser les Belges, ce changement est synonyme d’amélioration. La maladresse des défenseurs bosniens va aussi faciliter la tâche à nos compatriotes. Emir Spahic se loupe complètement sur un centre de Thomas Meunier qu’il expédie dans les filets de Begovic (1-0, 27e). Un assist splendide de Mertens envoie Eden Hazard au duel avec Begovic. Le N.10 des Diables efface son équipier à Chelsea avant de faire 2-0 (29e). Son 15ème but en équipe nationale.

Les Bosniens sont KO. Comme Mertens sonné par un coup volontaire Bicakcic qui échappe au carton. Heureusement, rien de grave pour le Louvaniste. Le joueur de Naples gratifie le public du Stade Roi Baudouin d’un contrôle du dos et continue son récital. Yannick Carrasco et Eden Hazard sont au diapason et les Diables affichent leur sérénité.

A l’inverse, Edin Dzeko, qui a si souvent fait mal aux Diables, et Miralem Pjanic sont transparents. Les Belges déroulent. Toby Alderweireld fait admirer sa technique et claque une fantastique reprise sur un coup franc de Mertens (3-0, 60e). Lukaku, après une course de 80m, galvaude une offrande de Carrasco. L’attaquant d’Everton, sifflé par une partie du public, efface ce raté d’une frappe en pleine lucarne (4-0, 79e).

Les infos d'avant-match :    

Battue par l'Espagne en match amical le 1er septembre (0-2), la Belgique, loin d'être acclamée par le public, se lance dans une opération séduction face à la Bosnie. Le coach fédéral en est conscient : "Nous visons une bonne performance ici devant nos supporters. Je suis curieux de voir comment nos supporters peuvent nous aider à prendre un bon départ à domicile." Roberto Martinez était tenté de proposer le même système tactique que face à Chypre (succès 0-3 en déplacement), à savoir avec trois défenseurs, mais le coach espagnol revient finalement à une défense à quatre ce vendredi soir face à notre principal concurrent sur la route vers la Russie.

L'axe de Tottenham est rejoint par Thomas Meunier et Jordan Lukaku. C'est finalement Dries Mertens qui remplace numériquement Kevin De Bruyne. Thorgan Hazard était attendu mais le petit frère d'Eden Hazard n'a pas pu s'entraîner cette semaine.

Les compositions :

Belgique : Courtois, Meunier, Alderweireld, Vertonghen, J. Lukaku, Fellaini, Witsel, Mertens, Carrasco,  Hazard, et R. Lukaku
Bosnie : Begovic, Bicakcic, Spahic, Zukanovic, Kolasinac, Lulic, Jajalo, Medunjanin, Pjanic, Ibisevic et Dzeko

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK