Les Diables inspirent le respect des médias et des fans français

Belgique-France : duel rêvé sur le terrain. Un match de supporters aussi, mais un face à face qui a déjà débuté dans le presse depuis samedi matin. Des unes de journaux français très orientées bande dessiné.

Astérix, Tintin… et une équipe de France à la conquête de la fusée du plus célèbre de nos reporters bien gardée par Romelu Lukaku et Thibaut Courtois.

Belgique-France, c'est le match que beaucoup attendaient.

"Retrouver la Belgique en demi-finale, c'est un peu comme partir en vacances à l'autre bout du monde, penser qu'on va être tranquille  et, au détour d'une plage isolée, retrouver son voisin" s'amuse Xavier Monferran, journaliste à Radio France.

Médias et supporters se délectent du duel de demain. Côté joueurs, la saveur sera aussi particulière.

"Il y a des amis de chaque côté. Du coup, il n'y aura pas beaucoup de surprises. Ça va être difficile pour les sélectionneurs de concocter des équipes qui pourraient surprendre" avance Saber Desfarges, journaliste chez BFM TV/RMC.

"Ils se connaissent par cœur. Quand on voit le nombre de joueurs qui jouent ensemble actuellement et ceux qui se sont croisés en formation quand ils étaient gamins, comme Benjamin Pavard et Eden Hazard à Lille ou Raphaël Varane et Thorgan Hazard à Lens, ... Toute l'histoire de ses joueurs-là s'est croisée un moment donné" surenchérit Xavier Monferran.

Du côté des spécialistes, comme Guy Roux, ancien entraîneur bien connu dans l'hexagone, l'avis est plutôt tranché.

"Les Diables ont deux joueurs exceptionnels alors que nous n'en avons pas. Kylian Mbappé est au niveau d'Eden Hazard il y a 5 ans. Pour marquer 14 buts, il nous faut 3 Coupes du Monde" tacle la légende de l'AJ Auxerre.

Dans cette demi-finale, un homme focalise l'attention des médias français : Thierry Henry, champion du monde avec les Bleus en 98, entraîneur adjoint des Diables aujourd'hui... De quoi permettre à TF1 d'établir un raccourci un peu facile entre le succès des Diables et la présence de Titi Henry chez nous.

Evidemment, ce match entre voisins inspire également les internautes. Le montage le plus savoureux du moment ? Un Didier Deschamps aux airs de Manneken-Pis. Parfaite préface de ce duel franco-belge.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK