Les Diables effacent aisément l'Ecosse avec un De Bruyne royal

Les Diables rouges sont facilement venus à bout de l’Ecosse à Hampden Park (0-4). Beaucoup plus concernés qu’à Saint-Marin, les joueurs de Roberto Martinez ont plié la rencontre en une demi-heure. Le temps pour De Bruyne de délivrer trois caviars à Lukaku, Vermaelen et Alderweireld. Le maestro de City a ponctué sa partition en marquant lui-même le quatrième but belge.

Avec un 18/18, les Belges sont toujours invaincus dans le groupe I et sont quasiment qualifiés pour l’Euro 2020.

Mécontent de la prestation de certains Diables, Roberto Martinez opère cinq changements. Vermaelen, Chadli, Dendoncker, Mertens et Lukaku intègrent le onze de base au détriment de Denayer, légèrement touché au genou, Carrasco, Origi, Januzaj et Batshuayi.

Les Écossais s’appuient sur leur physique pour bousculer les Belges en début de rencontre. Ils pressent et jouent haut. Les intentions sont là, mais la Tartan Army paie sa naïveté défensive et se fait punir en contre. Dries Mertens jaillit sur un coup franc, il lance magnifiquement Kevin De Bruyne. Le capitaine des Diables fonce vers le rectangle, fixe Andy Robertson et sert idéalement Romelu Lukaku. Le sang froid de Big Rom fait le reste. Il glisse le ballon entre les jambes de David Marshall et inscrit son 49e but en équipe nationale (0-1, 9e).

Le compteur est débloqué. Les occasions continuent d’arriver avec le maestro KDB en la baguette maestro. A gauche, à droite ou dans l’axe, De Bruyne met le feu dans la défense écossaise. Lukaku manque le cadre (17e), Thomas Vermaelen fait un meilleur usage du service du médian de City (0-2, 24e). Le festival de notre N.7 continue, il trouve la tête de Toby Alderweireld sur coup de coin et s’offre son 31e assist chez les Diables (0-3, 32e). A part un tir de Matthew Philips (30e), Thibaut Courtois passe une soirée tranquille. La prestation à Saint-Marin n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Sifflés par Hampden Park, les Ecossais remontent sur la pelouse plus conquérants. Kenny McNeal et Scott McTominay frappent de loin (46e). Robertson se faufile dans le dos de Thomas Meunier mais Courtois comble la brèche (51e). Mertens maintient la pression sur Marshall, auteur d’un bel arrêt (49e).

Les Diables jouent en marchant et maîtrisent un adversaire courageux mais brouillon. Les Belges multiplient les passes, parfois à l’excès en zone de finition. Mais ils s’amusent et cela fait plaisir à voir. Kevin De Bruyne peaufine sa feuille de stats avec un superbe enroulé du droit (0-4, 82e). Yari Verschaeren et Benito Raman profitent des dernières minutes pour fêter leurs premières capes.

Six victoires en six matches, plus de trois buts marqués en moyenne, la sélection de Martinez parade en tête de son groupe. Le billet pour l’Euro 2020 devrait lui être composté le mois prochain contre Saint-Marin.

Les compositions

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK