Le onze des Diables qui mettent leurs adversaires dans le rouge en 2018

Thorgan Hazard, Eden Hazard, Mousa Dembélé, Kevin De Bruyne et Michy Batshuayi
8 images
Thorgan Hazard, Eden Hazard, Mousa Dembélé, Kevin De Bruyne et Michy Batshuayi - © Belga

A un peu plus d’un mois du prochain rassemblement des Diables rouges qui affronteront l’Arabie Saoudite le 27 mars à Bruxelles, Roberto Martinez est confronté à divers soucis.

Plusieurs joueurs sont blessés (Fellaini, Chadli, Defour, Boyata, Kabasele), d’autres reviennent petit à petit (Alderweireld, Vermaelen) et enfin, il y a ceux qui ne sont pas ou plus titulaires dans leur club (Carrasco, Meunier,...).

Cela dit, il n’y a pas que des mauvaises nouvelles pour le coach fédéral. Ils sont quelques-uns à briller et à faire vibrer les foules dans les stades. On pense évidemment à Mousa Dembélé, Michy Batshuayi, Kevin De Bruyne ou encore Eden Hazard.

Bref, si aujourd’hui (16 février), en fonction des performances ou prestations réalisées depuis le début de l’année 2018, on devait aligner un onze des hommes en forme ou des éléments qui, même s’ils ne sont pas toujours titulaires font leur job lorsqu’on fait appel à eux, cela pourrait donner ceci :

Gardien : Thibaut Courtois

Il reste le n°1 incontesté évidemment. En 2018, il a 3 cleansheets en 6 matches à son compteur. Après avoir encaissé 7 buts en deux matches (face à Bournemouth et Watford), il a relevé la tête en étant imperméable face à West Brom.

Défenseurs : Jan Vertonghen - Vincent Kompany - Jordan Lukaku

Même en l’absence de Toby Alderweireld, Jan Vertonghen reste un roc dans l’axe de la defense des Spurs. Fiabilité, intransigeance sont autant d’atouts du grand Jan.

Vincent Kompany revient pour la Xème fois. Ces dernières semaines, il a joué la totalité des rencontres face à Burnley en championnat et à Bâle en Ligue des Champions. L’avantage avec Vince The Prince, c’est qu’il est immédiatement dans le rythme et au top niveau quand il reprend. La question est toujours de savoir combien de temps cela va durer.

Et puis après, c’est le gros point noir. Qui choisir ? Toby Alderweireld est de nouveau fit mais n’a joué qu’un match en FA Cup en 3 mois et il semble en conflit avec son club concernant une éventuelle prolongation de contrat. Thomas Vermaelen a repris l’entraînement au Barça mais il va avoir du mal à reprendre la place récupérée par le Français Umtiti.

Laurent Ciman n'a pas encore repris les choses sérieuses avec son nouveau club aux Etats-Unis. Dedryck Boyata et Christian Kabasele sont blessés et Leander Dendoncker est dans le trou ces derniers temps avec le Sporting d’Anderlecht. Son dernier match, dans l’axe de la défense avec les Mauves à Ostende, fut l’un des pires de sa carrière. Il a marqué contre son camp et a été exclu !

On pointerait donc comme 3ème défenseur... Jordan Lukaku. Sur les 8 derniers matches de la Lazio Rome, il a été 5 fois titulaire et est monté au jeu à deux reprises. Seul souci et il n'est pas petit, il n’évolue pas dans une défense à trois en Italie.

Flancs : Thomas Meunier - Thorgan Hazard

A droite, Thomas Meunier reste incontournable. Il n’est pas un titulaire indiscutable au PSG mais il reste un homme sur lequel on peut compter. Ces dernières semaines, à chaque fois qu’il a eu du temps de jeu, il a fait le job !
"Dani Alves, il est meilleur que Thomas Meunier ? Footballistiquement, physiquement et techniquement, non ! Dani Alves, il joue parce que c'est le pote de Neymar ", a encore dit Rolland Courbis dans l'émission "Le Vestiaire" diffusée sur SFR Sport.

A gauche, Thorgan Hazard pourrait prendrait le relais de Yannick Carrasco qui, même s’il a délivré un assist jeudi en Europa League, ne respire pas la grande forme à l'Atlético Madrid. Contrairement au frère d’Eden qui est l’élément clé du Borussia Mönchengladbach. Semaine après semaine, il s’épanouit dans le club allemand. Et puis, rappelez-vous, en octobre dernier, lorsqu’il a fallu remplacer Carrasco suspendu contre Chypre, Thorgan avait souligné qu’il pouvait occuper le poste du joueur de l’Atlético. C'est finalement Chadli qui avait été choisi. Donc, rien d’incongru de l’aligner à cette place-là dans notre onze.

Dembélé en 6 et De Bruyne en 8

En 6, on pourrait faire confiance à Mousa Dembélé qui a ébloui la planète foot à Turin en Ligue des Champions. Ses statistiques parlent d’elles-mêmes : 116 ballons joués (plus que n’importe quel autre acteur de la rencontre), 12 duels gagnés sur 15 disputés (plus que n’importe quel autre acteur de la rencontre), 94 passes réussies sur 99 tentées (plus que n’importe quel autre acteur de la rencontre), 8 ballons récupérés (plus que n’importe quel autre acteur de la rencontre), 2 passes clés, 4 tacles, 1 interception et seulement 7 ballons perdus !

Kevin De Bruyne serait titularisé en 8. A 26 ans, Kevin De Bruyne a mis la Premier League à ses pieds. Eblouissant depuis le début de saison, le Diable Rouge est le maître à jouer de l’étincelant Manchester City de Pep Guardiola. KDB a reçu les clés du camion ‘skyblue’ et s’affirme comme un pilote hors pair.

Dries Mertens et Eden Hazard, le duo explosif

Derrière l’attaquant, on retrouverait le duo explosif constitué de Dries Mertens et Eden Hazard. Ils n’ont rien perdu de leur efficacité en 2018.

Depuis janvier, le N°10 des Blues (11 buts cette saison en Premier League) a ainsi été impliqué dans huit buts de son équipe (7 buts et 1 passe décisive), soit 53% des réalisations de Chelsea.

Dries Mertens a inscrit, lui, son 15e but en Série A le week-end dernier contre la Lazio. C'est la 4e fois qu'il atteint au moins ce total sur les 7 dernières saisons. Deux fois à Naples et deux fois au PSV.

Michy Batshuayi en pointe

Romelu Lukaku est le meilleur buteur de l'histoire de notre équipe nationale mais actuellement, l'homme en forme en pointe est (Big Rom sera sans aucun doute d'accord avec nous)... Michy Batshuayi.

A Dortmund, il régale ses supporters avec son sens aiguisé du but. En trois matches, il a marqué 5 goals et délivré un assist. Il a aussi remplacé Pierre-Emerick Aubameyang dans le cœur des fans du Borussia.

Maintenant, il est clair qu'en football, la vérité d'un jour n'est pas forcément celle du lendemain. Il s'agit ici juste d'un instantané sachant qu'une équipe, ce n'est pas forcément la mise en place de onze hommes en forme mais bien un équilibre entre onze joueurs permettant de faire des résultats.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK