Le débrief de Swann, Finlande-Belgique : "Kevin De Bruyne a été la clé belge pour ouvrir ce coffre-fort finlandais"

Après la sérieuse victoire des Diables face à la Finlande, notre consultant Swann Borsellino se prête au jeu du débrief d’après-match et revient sur les faits essentiels de la rencontre.


►►► À lire aussi : Euro 2020 : Revivez Finlande – Belgique (0-2)

►►► À lire aussi : Jérémy Doku : "Tout le monde a envie de jouer mais je ne suis pas frustré si je ne monte pas"


 

Le match des Diables en trois mots : Intéressant, remplaçants et Kevin De Bruyne.

Intéressant : c’était un bon moment pour pouvoir voir différents joueurs de l’effectif.

Remplaçants : c’était intéressant de voir Jérémy Doku, Dedryck Boyata, Thomas Vermaelen et Leandro Trossard mais c’était aussi le bon timing pour que les cadors de retour de blessure (Axel Witsel, Eden Hazard et Kevin De Bruyne) puissent revenir.

Kevin De Bruyne : face à une équipe finlandaise aussi regroupée, il a été la clé belge pour ouvrir ce coffre-fort et il le sera encore. Il est toujours aussi épatant.

 

 

Homme du match : Dedryck Boyata. On se posait beaucoup de questions sur la défense belge en début de compétition, il y a d’ailleurs eu quelques ajustements à ce poste-là. Roberto Martinez semblait encore chercher sa défense mais je crois qu’après les prestations de Boyata face à la Russie et la Finlande, le sélectionneur a sa réponse. Il a été très convaincant, rassurant mais aussi bon dans sa lecture du jeu, dans les duels et dans l’utilisation du ballon.

 

Flop du match : la VAR. Le premier but refusé à Romelu Lukaku est simplement un dysfonctionnement du règlement. Il y en a aussi eu dans d’autres matches durant cet Euro.

 

Fait du match : Quand on a évoqué, en plateau, les stats folles d’Axel Witsel. Ca souligne à quel point il a su revenir après une blessure aussi difficile. Sinon dans le match en lui-même, je me suis levé de ma chaise sur la première passe de Kevin De Bruyne sur le but hors-jeu mais c’était malheureusement une célébration dans le vide.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK