"La Belgique s'est encore améliorée", estime un Martinez émerveillé par la prestation de Praet

Roberto Martinez a transformé la Belgique en machine à gagner en signant une huitième victoire consécutive en qualifications, un record. Le sélectionneur national voulait un groupe concentré sur sa tâche et attentif à ce match piégeux. Il a été reçu 5 sur 5 ou plutôt 10 sur 10.

"En termes d’approche à la rencontre, c’est un 10 sur 10", a-t-il commenté de manière enthousiaste au micro de Vincent Langendries. "C’était un match difficile pour nous. Sept heures d’avion, un match le jeudi et l’adaptation à une nouvelle surface. C’était l’approche qui allait faire la différence et à partir de ce moment-là, nous avons pu contrôler la rencontre."

Pour le sélectionneur national, cette rencontre a permis à la Belgique de franchir un nouveau palier. "En tant qu’équipe, on veut toujours s’améliorer et je pense que la performance d’aujourd’hui nous a permis de devenir meilleurs. Gagner huit matches d’affilée, ce n’est pas facile quand on regarde le niveau européen. Mes joueurs ont été parfaits sur le plan de la concentration. Je suis très fier d’eux. Gagner huit matches d’affilée, cela ne se produit pas seulement grâce au talent. C’est une bonne base mais tout se joue au niveau de l’attitude. Les joueurs jouent en équipe, travaillent très dur et se soutiennent l’un l’autre. L’équipe devient plus forte, meilleure. Nous avons défendu très bien aujourd’hui. C’est compliqué à l’extérieur et pourtant on a limité les opportunités de l’adversaire."

Martinez s’est également exprimé sur les prestations individuelles et là aussi, il ne peut que tirer des leçons positives. "La prestation de Praet ? Ce qui fait plaisir en tant que coach, c’est de voir que Dennis était prêt. Il voulait désespérément être sur ce terrain. C’est ce que je veux voir chez les joueurs. Il était prêt, il a joué comme il sait le faire. Techniquement, c’était un bonheur de le voir jouer. Une partie du jeu est passée par ses crampons. En fin de match, j’étais content de voir qu’il a pris du plaisir avec cette performance. Il a joué extrêmement bien."

Les prestations observées cette semaine n’ont d’ailleurs fait qu’augmenter la concurrence au sein de ce groupe soudé. "Dennis Praet et Hans Vanaken ont très bien performé pour leurs premières titularisations. On a aussi vu des prestations très solides de Thomas Meunier, Timothy Castagne, Nacer Chadli ou Thorgan Hazard. Derrière, les trois défenseurs expérimentés montrent la voie aux jeunes. On a aussi vu un Brandon Mechele qui a fait sa première apparition. Un joueur qui méritait fortement cette convocation."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK