Golden Generation Arena : foot et athlétisme main dans la main pour sauver le Stade Roi Baudouin

"Let the story continue" (NDLR : Laissons l’histoire continuer) : C’est derrière ce slogan que les mondes du foot et de l’athlétisme ont décidé de s’unir pour conserver et moderniser l’enceinte bruxelloise. Un projet qui a un nom: "Golden Generation Arena". Une appellation qui fait référence à la place de N.1 mondiale de la Belgique au ranking FIFA et aux exploits de Nafissatou Thiam"Cette génération unique mérite un temple sportif moderne: la Golden Generation Arena", a précisé Peter Bossaert, CEO de l'URBSFA.

Quel visage pour le nouveau Stade Roi Baudouin ?

Le projet se veut réaliste, tout comme le budget estimé à un montant d'environ 150 à 200 millions d'euros et soutenu entièrement par des fonds publics. Un concours entre plusieurs écoles d'architecture et d'ingénierie sera prochainement organisé. Notamment pour améliorer l’ambiance, le contact entre les joueurs et les supporters tout en conservant la piste d'athlétisme. 

Le Stade Roi Baudouin, de plus en plus désuet, sera plus petit (environ 40.000 spectateurs plutôt que 47.000 actuellement). Il sera ouvert aux technologies digitales mais respectueux de l’environnement. Quant au délai, il se veut lui aussi réaliste. Si tout se passe bien, la rénovation pourrait être terminée à l'horizon 2022.

Des ambassadeurs de choix

Finie les guerres de clochers entre foot et athlétisme. L’avenir du Stade national est important aux yeux des dirigeants mais aussi des sportifs qui avancent désormais avec un objectif commun. Les deux fédérations n’ont d'ailleurs pas hésité à envoyer leurs meilleurs ambassadeurs pour défendre ce projet. Peter Bossaert, le CEO de l'Union Belge était accompagné par Eden Hazard, Jan Vertonghen, Youri Tielemans et Roberto Martinez pour représenter les diables rouges, sans oublier Tessa Wullaert pour les Red Flames. De leur côté les organisateurs du Mémorial Van Damme, Wilfried Meert, Bob Verbeeck et Cédric Van Branteghem étaient soutenus par Cynthia Bolingo et la famille Borlée (Jacques, Kevin, Jonathan et Dylan).

Bob Verbeeck a en outre précisé que l’avenir du Stade Roi Baudouin ne concernait pas que le football et l’athlétisme mais aussi les autres sports. La nouvelle enceinte sera pensée pour accueillir également le hockey le rugby mais aussi des concerts. Le CEO de Golazo CEO, organisateur du meeting d'athlétisme a aussi précisé que le projet bénéficiait du soutien de l'UEFA et de l'IAAF, ainsi que de tous les partis politiques du pays.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK