L'ambitieux Batshuayi : "Aller en Russie pour tout casser et montrer qui nous sommes"

Michy Batshuayi
Michy Batshuayi - © BRUNO FAHY - BELGA

Les Diables Rouges ont débuté leur préparation pour la Coupe du Monde cette semaine. Depuis mardi, c'est en petit comité que les hommes de Roberto Martinez ont entamé la dernière ligne droite avant la Russie. Parmi ce groupe restreint, on retrouve Michy Batshuayi. Le Diable rouge s'est blessé en avril avec son club de Dortmund.

"J'ai eu mal donc j'ai eu peur après ma blessure à Schalke 04. Je pensais que c'était pire, carrément cassé. Le médecin m'avait initialement dit que je devais oublier la Coupe du Monde. J'ai beaucoup travaillé ces dernières semaines. J'ai eu la chance d'effectuer ma rééducation à Chelsea. J'ai travaillé cinq jours tout seul ici à Tubize, j'ai travaillé fort. Je suis en avance car j'ai bien bossé et je me suis bien soigné. Je me sens très bien à présent. J'attends juste maintenant de jouer et de marquer à nouveau", a souri le Belge à notre micro.

"Roberto Martinez a demandé de mes nouvelles dès que j'ai été blessé et il est venu me voir à Chelsea lors de ma rééducation pour voir si tout était ok. Je n'ai pas d'appréhension lorsque je m'entraîne. Les blessures, c'est souvent dans la tête que cela se passe au moment de reprendre. Et là, tout va bien", a ajouté Batshuayi sur le sujet.

Depuis plusieurs mois, le buteur s'est placé dans le sillage de Romelu Lukaku en équipe nationale : "J'essaie d'être efficace quand on fait appel à moi. On a aussi prouvé avec Romelu qu'on pouvait jouer à deux, c'est positif pour le coach car il possède ainsi plusieurs options. Je fais tout pour être dans les 23 au Mondial, je me donne à fond. La hiérarchie des attaquants ? Je ne me situe pas, il faut poser cette question au coach."

Batshuayi s'est par contre montré très ambitieux à propos du Mondial. "Ce sera un échec si nous n'allons pas loin dans la compétition. On fait partie des favoris, on doit montrer qui on est et on doit arriver en Russie pour tout casser. Nous sommes tous prêts. Je ressens beaucoup d'excitation au sein du noyau même si certains sont encore au repos. Comme tous les attaquants, j'ai envie de finir meilleur buteur de la Coupe du monde. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut participer à cet événement !", a-t-il glissé.

Impossible évidemment de ne pas aborder l'avenir du Diable rouge. Alors, Chelsea ou Dortmund pour la saison prochaine ? "A Dortmund, j'ai eu beaucoup de confiance et d'amour car à Chelsea, je n'ai jamais joué deux matches consécutifs je crois. J'ai beaucoup appris et pris beaucoup de plaisir là-bas. Je ne pense pas à mon avenir et à l'après Coupe du Monde. Je ne pense qu'à la préparation pour le Mondial. Il y a eu des contacts entre Chelsea et Dortmund, mais je ne suis pas au courant de ce qui s'est dit. J'aime beaucoup les deux clubs. Ne me demandez pas où je préfère jouer, je ne souhaite pas répondre à cela", a-t-il conclu avec le sourire.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK