Kompany quitte Manchester City et revient à Anderlecht comme player manager : « Il est temps pour moi de partir »

Vincent Kompany a joué son dernier match avec Manchester City ce samedi en finale de la Cup, (remportée 6-0 face à Watford). Le Diable Rouge a annoncé sur son compte Facebook qu'il quittait Manchester City, où il était arrivé en 2008. « Nous venons de vivre la fin d'une saison incroyable », déclare Vincent Kompany, 33 ans, sur sa page Facebook. « Ma 11e en tant que Blue. Et je ne peux pas croire ce que j'écris, mais...c'est aussi ma dernière en tant que Blue. Même si c'est bouleversant, le temps est venu pour moi de partir. Et quelle saison pour tirer sa révérence ! Je ne ressens que de la gratitude envers tous ceux qui m'ont supporté dans ce club à part. Je me souviens du premier jour autant que du dernier. Je me souviens de l'énorme gentillesse que j'ai reçue des gens de Manchester », a déclaré la capitaine des Citizens.

« Je n'oublierai jamais comment tous les supporters de Manchester City sont restés fidèles, dans les bons et surtout dans les mauvais moments. Vous m'avez toujours soutenu et inspiré de ne jamais abandonner », avance Kompany, Soulier d'Or 2004 et désigné Joueur de l'année en Premier League en 2012.

Vincent Kompany, 87e sélections avec les Diables Rouges, remercie aussi ses coéquipiers depuis 2008 et le staff de Pep Guardiola. Il remercie également ses proches, son épouse Carla et ses enfants Sienna, Kai et Caleb, ainsi que son père Pierre et Christel et François, sa sœur et son frère. « Je n'ai qu'un regret. J'aurais adoré emmener ma mère, Jocelyne, à l'Ethiad Stadium, la voir chanter les chants de City, assise à côté de mes enfants et de mon épouse. J'aurais aimé qu'elle me voie heureux, jouant le jeu que j'adore dans un club que j'adore. Au fond de moi, je sais qu'elle a été avec tout durant toute cette période », déclare Vincent Kompany, qui avait perdu sa maman en 2007.

Formé à Anderlecht, qu'il a quitté en 2006 pour Hambourg, Vincent Kompany était arrivé à Manchester City en août 2008, après un désaccord avec le club allemand quant à sa participation aux Jeux Olypmpiques de Pékin, où les Diablotins avaient pris la 4e place. L'arrivée de Kompany coïncidait avec le rachat de City par l'Abu Dhabi United Group de Khaldoon Al Mubarak, qui allait faire des Skyblues un des ténors de la Premier League.

Manchester City allait remporter son premier trophée depuis 35 ans en enlevant la Cup en 2011, et son premier titre depuis 1968 en étant sacré en 2012.

Vincent Kompany était devenu le capitaine des Citizens. En onze ans passés à City, il a remporté quatre titres de champions d'Angleterre ( 2012, 2014, 2018 et en 2019), deux Coupes d'Angleterre (2011, 2019), quatre Coupes de la Ligue anglaise (2014, 2016, 2018 et 2019) et le Community Shields à deux reprises (2012 et 2018). Au total, il a joué 360 matches et inscrit 20 buts pour le compte de Manchester City. Il aurait pu en jouer plus si sa carrière n'avait pas été minée par les blessures.

En onze saisons à Manchester, et malgré de très nombreuses blessures, il a réussi à marquer l’histoire de son club mais aussi de la Premier League. De quoi intriguer « The Guardian », le quotidien britannique qui a rencontré le Diable rouge quelques semaines avant le titre des Cityzens.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK