Groupe I : Abordable mais pas sexy

Groupe I : Abordable mais pas sexy
Groupe I : Abordable mais pas sexy - © Tous droits réservés

Russie, Ecosse, Chypre, Kazakhstan, San Marin … Belgique. Impensable pour notre pays de ne pas être présent à l’Euro 2020 ! Vu le statut de notre équipe, vu le talent de nos Diables, mais aussi vu le mode de qualification. En effet, les deux premiers de chaque groupe accéderont d’office à la phase finale.

Mais il ne suffira pas de sortir du groupe I. Il faudra le remporter, et avec le plus de points possibles, parce que seules les six meilleures équipes sur les dix ayant remporté leur groupe qualificatif seront tête de série pour la phase finale de l’Euro.

Très important donc, espérons que l’enjeu n’échappe pas aux Diables, pour bon nombre desquels ce tournoi constituera la dernière occasion d’enfin décrocher un trophée majeur.

Ce groupe I est abordable, mais pas sexy, ce qui tracasse déjà le Trésorier de la Fédération.

Autre réflexion, la phase qualificative s’étalant sur 2019 (de mars à novembre), cette année la Belgique ne disputera pas de matches contre des adversaires de 1er plan (sauf les Russes). Cela ne tracasse cependant pas le sélectionneur fédéral, qui misera sur la période préparatoire avant l’Euro.

A propos de Roberto Martinez, le Président Linard s’inquiétait des effets négatifs produits sur lui par l’élimination sans gloire en Suisse (5-2).

Gageons qu’il n’en reste rien dès le 21 mars prochain, date de la 1ère journée de la phase qualificative.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK