Fellaini sur son futur en Diable: "Même si j'arrête, ce n'est pas une perte parce qu'il y a des bons jeunes qui montent"

L'avenir en Diable rouge de Marouane Fellaini n'est pas encore décidé. Le médian récemment transféré en Chine était de passage en Belgique et en a profité pour livrer ses impressions sur son futur dans l'équipe nationale à Proximus. "On va voir... On va voir déjà comment cela se passe en Chine, en championnat, et si le coach (NDLR: Roberto Martinez) compte sur moi" déclare Marouane Fellaini. "Il n'a qu'à m'appeler et on verra. Je discuterai avec lui et on verra. Non, je n'ai pas encore eu de contact avec Roberto Martinez. Je pense qu'il doit être occupé (sourire)."

"Mais il n'y a pas de problème" reprend-il sérieusement. "On verra bien dans quelques semaines. Je ne sais pas si je serais fit pour jouer un match de l'équipe nationale parce que cela fait un mois que je n'ai pas joué. On verra bien. J'attends et je vais réfléchir, aller là-bas et m'entraîner et voir la compétition comment cela se passe. Et de là prendre une décision."

Mais l'éloignement et la jeune garde qui pousse chez les Diables le font clairement réfléchir. "C'est vrai que revenir et être sur le banc ce n'est pas... (il ne termine pas sa phrase). C'est loin.... Même si j’arrête, ce n’est pas une perte parce qu'il y a des bons jeunes qui montent et qui ont un futur. Je suis sûr qu'ils vont relever cela."

"Si j'arrête ils (NDLR: les Diables) vont me manquer" termine-t-il. "Ce sont des amis. On a joué ensemble plus de 10 ans. Mais je n'ai pas dit que j'allais arrêter. On verra bien."


 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK