Euro 2020 : à quels Diables rouges pourrait profiter la liste élargie à 26 noms ?

Les sélectionneurs ont donc été entendus. En raison des incertitudes liées au Covid 19, l’UEFA a élargi la liste pour l’Euro 2020 de 23 à 26 noms. Il y aura donc trois heureux supplémentaires. Quels Diables rouges pourraient en profiter ? Petit tour d’horizon.

Habitué des sélections étendues (il avait appelé 33 joueurs en mars), Roberto Martinez va malgré tout devoir poser des choix. Logiquement, il devrait donner la priorité à des joueurs de champs. Un par ligne ? Les profils multitâches pourraient être privilégiés. Et même si Bobby est un fidèle – certains diront un conservateur – une surprise n’est pas à exclure.

Pour la campagne de Russie (la seule fois où il a dû constituer une liste de 23), Martinez avait appelé trois gardiens, cinq défenseurs axiaux, cinq flancs, huit médians et deux avants-centres. S’il conserve ce schéma (ce qui n’est pas une certitude) quels pourraient être les heureux élus ?

En avril dernier nous avions établi une liste des 23 potentiels. Repartons de là pour y ajouter quelques candidats.

Pas de gardien supplémentaire ? Ni de défenseur central ?

Vu les circonstances et la marge de manœuvre malgré tout réduite. Notre sélectionneur devrait se "contenter" d’emmener les trois gardiens "obligatoires" à l’Euro. Les chances des Matz Sels, Thomas Kaminski, voire Arnaud Bodart de disputer ce tournoi ne varient pas vraiment, malgré ce changement de règlement.

Martinez pourrait aussi se contenter de 5 défenseurs (Alderweireld, Vertonghen, Denayer, Vermaelen et Boyata) axiaux pour occuper les trois postes de titulaire. En y ajoutant Leander Dendoncker, il semble paré dans ce secteur. Tant pis pour Brandon Mechele, Christian Kabasele et consorts.

Milieu de terrain : un flanc, un axial, ou le fantasme Fellaini

Si tout le monde est "fit and well", le sélectionneur des Diables possède le "matériel humain" pour meubler ses flancs avec Thomas Meunier, Timothy Castagne, Thorgan Hazard, Yannick Carrasco et Nacer Chadli. En outre, ils présentent presque tous l’avantage de pouvoir évoluer à plusieurs positions (sur les deux côtés ou à un poste plus avancé). Cela diminue sans doute un peu les chances d’Alexis Saelemaekers ou Thomas Foket de monter dans le train. Mais ils ne sont pas définitivement hors-jeu.

Pour constituer le carré axial derrière le 9, les candidats sont nombreux. Kevin De Bruyne, Youri Tielemans, Leander Dendoncker, Dries Mertens, Eden Hazard (croisons les doigts) sont partants certains. Jérémy Doku et Leandro Trossard ont marqué des points et affichent un profil rare, chacun dans leur style. Dennis Praet est également bien positionné.

Reste l’incertitude Axel Witsel. S’il est rétabli à temps, Martinez pourra peut-être se permettre de griller un joker en le sélectionnant. Le fantasme d’un retour de l’atypique Marouane Fellaini pourrait également resurgir.

Si les deux anciens devaient passer leur tour, il y aura du monde dans la chambre d’appel (Sambi Lokonga, Mangala, De Ketelaere, Verschaeren, Vanaken).

Sans oublier une potentielle surprise. Le Catalan se privera-t-il d’un joueur qui flambe en cette fin de saison parce qu’il ne l’a jamais appelé (allo Théo Bongonda) ?

Martinez ajoutera-t-il un flanc et un médian axial ou optera-t-il pour deux joueurs d’axe ? Lui seul le sait. S’il y a sûrement déjà songé, il n’a sans doute pas encore pris sa décision. Il devra trancher entre l’équilibre du noyau et l’apport des individualités.

Benteke grand gagnant du passage à 26 ?

En Russie, Roberto Martinez avait repris seulement deux attaquants de pointe. Derrière l’inamovible Romelu Lukaku et le supersub Michy Batshuayi, il n’y avait pas de place. L’ouverture de la liste pourrait donc bénéficier à Christian Benteke. Big Ben a souvent répondu présent quand il a reçu sa chance avec les Diables. Il présente en plus un profil particulier. Son excellent jeu de tête constituerait un atout supplémentaire dans notre arsenal offensif. La concurrence paraît avoir quelques longueurs de retard.

Par rapport aux "33" de mars, Kaminski, Mechele, Foket, Mangala, Sambi Lokonga, De Ketelaere, Vanaken ou Verschaeren pourraient rester à quai.

La preuve que même à 26, il y aura des recalés et des déçus.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK