Elias Cobbaut : l'Euro espoirs et un pied gauche comme tremplin

Elias Cobbaut : l'Euro espoirs et un pied gauche comme tremplin
Elias Cobbaut : l'Euro espoirs et un pied gauche comme tremplin - © BRUNO FAHY - BELGA

Il est l'invité-surprise de la liste des...29, dévoilée ce vendredi par Roberto Martinez. Elias Cobbaut doit sa sélection à une concordance de facteurs favorables, qui assimilent peut-être ce choix à un "one-shot". 

Elias Cobbaut aura 22 ans le 24 novembre. En juin dernier, il disputait l'Euro espoirs et, sous la houlette de Johan Walem, il a réussi à séduire Roberto Martinez qui évoque aujourd'hui un "véritable tournant dans la carrière du joueur".

Un Euro réussi dans une position de défenseur central, une "progression constante" avec son club d'Anderlecht (qui délègue tout de même 4 joueurs pour ce rassemblement !) et, surtout, des absences préjudiciables dans la ligne arrière, ont mené le sélectionneur à cette convocation inattendue. Jan Vertonghen, recordman de sélections et qui n'avait pas loupé une seule rencontre qualificative de cette campagne, est blessé. Thomas Vermaelen est, lui, incertain. En d'autres termes, il y a pénurie de gauchers en défense, et ceux-ci ne courent pas les rues. Roberto Martinez l'a rappelé lors de sa conférence de presse, derrière Vertonghen et Vermaelen qui n'en ont plus pour des années en sélection, c'est le vide. Il y a donc des places à pourvoir pour des jeunes défenseurs gauchers. Cobbaut reçoit l'opportunité de prouver qu'il peut entrer en ligne de compte pour l'avenir, mais il sait bien aussi que sa présence ici ne lui offre aucune garantie pour l'Euro. Loin s'en faut. 

Engels et Kabasele, les oubliés

Si Cobbaut peut se féliciter d'avoir un pied gauche, Björn Engels et Christian Kabasele peuvent, eux, sauf surprise, planifier leur congés pour l'été prochain. Malgré leurs performances respectives en club (Aston Villa pour le premier, Watford pour le second), et le temps de jeu qu'ils y accumulent, ils n'ont, une nouvelle fois, pas trouvé grâce aux yeux du sélectionneur. Visiblement, le simple fait d'évoluer en Premier League ne constitue plus une garantie. La preuve chiffrée : dans la liste des 29 joueurs convoqués, 8 (!) sont issus de notre bon vieux championnat belge...et à peine un de plus de la prestigieuse compétition british

Un parcours en montagne russe

Le moins que l'on puisse dire est que, ces derniers mois, la carrière d'Elias Cobbaut n'a pas pris les traits d'un long fleuve tranquille. Perdu dans le flot de transferts du duo Coucke-Devroe lors de leur début de règne à Anderlecht, Cobbaut est arrivé de Malines dans l'optique de s'installer dans le couloir gauche et d'en expulser le trop inconstant Ivan Obradovic. Finalement, après trois premiers matchs plutôt encourageants, une déchirure partielle des ligaments de la cheville contre Mouscron l'ont tenu éloigné des terrains jusqu'au mois de décembre. L'intérimaire Karim Belhocine l'a ensuite repris pour trois matchs...avant que son successeur Fred Rutten ne le mette à l'écart au profit...d'Obradovic. Une fois Rutten démis de ses fonctions, Belhocine a alors ramené Cobbaut dans l'équipe. Celui-ci a ainsi pu disputer les 4 derniers matchs des Play-Offs...

Cette saison, Cobbaut a dû attendre la 6è journée de championnat pour retrouver une place de titulaire en tant que défenseur central. Un choix justifié (là aussi) par des blessures : celles de Kompany et de Sandler. Du haut de ses 21 ans, il s'est même parfois retrouvé doyen (!) d'une ligne arrière composée des (encore plus) jeunes Dewaele, Kana et Sardella. Ces responsabilités forcées lui ont permis de grandir et de gagner en maturité, même s'il lui arrive encore souvent de commettre des péchés de jeunesse, comme dimanche dernier, sur cette malencontreuse déviation de la tête, entraînant le but du Cercle de Bruges.

Incontestablement, Cobbaut a pour lui un pied gauche, un gabarit et des capacités athlétiques qui, vu les circonstances, l'ont placé dans le viseur de Martinez. Mais le chemin est encore long pour prétendre à un statut plus régulier chez les Diables Rouges...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK