Eden Hazard: "Prenons juste du plaisir et respectons les choix du coach"

Eden Hazard
3 images
Eden Hazard - © BRUNO FAHY - BELGA

Décontracté, souriant et un peu farceur, Eden Hazard n'est pas envahi par le stress avant d'affronter l'Arabie Saoudite ce mardi soir (20h45) au stade Roi Baudouin. Le capitaine des Diables prend toutefois très au sérieux cette rencontre qui sera la dernière avant le mois de juin et l'annonce de la liste des 23 de Roberto Martinez.

"J’espère qu’on va prendre du plaisir même si le stade ne sera pas plein. On est content, on va jouer, c’est le plus important. On n’obtient pas toujours les réponses souhaitées dans des gros matches. Là, contre l’Arabie Saoudite, on n’aura rien à perdre. Prenons juste du plaisir et respectons les choix du coach, ce qu'il nous demande tactiquement. Faisons le maximum pour être prêt en juin", a expliqué Eden Hazard.

En ce qui concerne les matches amicaux, les Diables monteront en puissance davantage à l’approche de la Coupe du Monde.

"Les trois matches avant la Coupe du Monde seront importantes. Le Portugal et l’Egypte, ce sont de grosses équipes. En mars, on a choisi de ne pas jouer un gros match mais en juin, il y en aura et sera prêt pour le Mondial", rassure-t-il.

Et de poursuivre : "Les ambitions sont grandes  On a envie d’y être. On y pense mais on se doit d’abord de bien terminer la saison dans nos clubs respectifs. C’est clair qu’on a envie d’aller au bout dans le Mondial et pour cela, il faudra battre les meilleures équipes tout simplement".

Ces dernières semaines, il a été énormément question de la mentalité de vainqueur qui, comme l’a souligné à plusieurs reprises Roberto Martinez, sera plus que nécessaire pour réussir à s’imposer en Russie. Ce serait actuellement un "point faible" de notre équipe nationale.

"On en parle beaucoup mais je pense que la  mentalité est très bonne dans le groupe. Personne n’aime perdre. On est surtout habitué à gagner en club et on toujours envie de gagner. Je pense que la mentalité est parfaite et à nous de la mettre en application pendant 90 minutes dans les matches qui vont arriver. En Grèce ou en Bosnie, on a prouvé qu’on pouvait compter sur notre équipe aussi bien au niveau de la qualité que de la mentalité. On est conscient de nos forces. A nous de ne pas avoir de regrets et de donner le maximum durant cette Coupe du Monde pour aller le plus loin possible", a-t-il confié.

A Chelsea, ces dernières semaines, ce n'est pas la galère mais ce n'est pas l'euphorie non plus. Titularisé à diverses reprises en pointe, le n°10 des Blues et des Diables a semblé un peu isolé et peu à son avantage comme ce fut le cas lors du revers à Manchester City où il a vu les ballons lui passer au-dessus de la tête. Frustrant ? 

"J’aime bien jouer sur le côté ou devant mais c’est la façon dont on a joué qui m’a un peu déçu sur le match à City. On n’avait pas beaucoup le ballon et quand on l’avait, on le perdait vite. C’est pour cela que j’étais énervé. City est fort cette année et Manchester United est plus fort que l’an passé. Nous, à Chelsea, on essaye de faire notre petit bonhomme de chemin et on va tenter de terminer dans le top 4 et puis on va essayer de gagner la FA Cup. La saison sera alors réussie mais ce ne sera pas facile", a-t-il noté.

Thibaut Courtois a annoncé ce week-end qu'il allait rester à Chelsea. Eden Hazard va-t-il l'imiter ? "S’il est là, on aura le meilleur gardien du monde. A Chelsea, on se doit de gagner des choses et c’est bien d’avoir les meilleurs joueurs. Pour le moment, je suis toujours à Chelsea. On va terminer la saison, puis ce sera la Coupe du Monde et puis les vacances", a-t-il conclu.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK