Eden Hazard : "Le burger, c'est ce qui fait ma légende avec les Diables"

A 28 ans, Eden Hazard totalise déjà 99 caps chez les Diables rouges. Pour fêter son 'centenaire', il a reçu une équipe de la RTBF. Le médian de Chelsea s’est montré détendu, relax… comme à son habitude. Nous avons retenu trois extraits.

Son pire match avec les Diables :
"Contre le pays de Galles à l’Euro 2016. Avec l’équipe qu’on avait, même s’il y avait plusieurs blessés, on se dit qu’on devait aller en ½ finale. En plus, c’était en France, juste à côté de chez nous, les supporters étaient là. C’était un moment difficile. La ½ finale perdue au Mondial contre la France, là tu te dis que c’est du 50/50. Vu les joueurs qu’ils ont, ils sont peut-être meilleurs que nous."

La sauce du hamburger (qu'il avait été mangé après avoir été remplacé lors de la rencontre Belgique-Turquie comptant pour la qualification pour l'Euro 2012) :
"C’était de l’andalouse, ça a toujours été ma sauce préférée. J’ai quelques pots à Londres, je demande à maman de m’en ramener chaque fois qu’elle vient (sourire). Ce soir-là, j’ai fait une connerie. L’histoire du hamburger : On en parle, on en rigole, c’est entre guillemets ce qui fait ma légende avec la sélection."

Bientôt la 100e en équipe nationale :
"Je ne me fixe pas un objectif. J’ai toujours dit que je voulais jouer tant que mon corps ne dira pas stop. Ce sera aussi lié à la nouvelle génération. Si je vois qu’il y a un joueur à ma place, je le laisserai jouer. J’espère que ça arrivera. C’est ce qui fait le football : les plus vieux arrêtent, les plus jeunes poussent. Quand je suis arrivé, j’ai sûrement poussé des gens vers la sortie. Aujourd’hui, je suis toujours jeune. De par son poste, je pense que Courtois battra le record. Surtout s’il joue jusqu’à 38 ans par exemple. Je ne sais pas, il va peut-être faire une Buffon, jouer jusqu’à 40 ans. Je vais essayer de continuer tant que Thibaut continuera (sourire)."

Retrouvez un reportage complet sur sa 100ème dans l'émission d'avant-match Chypre-Belgique présentée par Benjamin Deceuninck.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK