Eden Hazard est plus que jamais attendu au tournant en Espagne

Hazard va devoir démontrer aux Madrilènes qu'ils ne se sont pas trompés en le transférant
Hazard va devoir démontrer aux Madrilènes qu'ils ne se sont pas trompés en le transférant - © PETER POWELL - AFP

Lors de la dernière trêve internationale toute récente, l’équipe nationale belge (comme beaucoup d’autres d’ailleurs) a ressemblé quelque peu à un hall de gare, un moulin ou encore un jeu de chaises musicales. On reproche parfois aux joueurs de ne pas prendre la Nations League au sérieux, cette fois on a vu que les clubs n’y accordent, eux, aucune importance. Ils considèrent que le calendrier est trop chargé et que le club prime sur cette compétition.

Plusieurs joueurs ont donc quitté le rassemblement des Diables pour retourner en club. Contrairement à un certain Eden Hazard, capitaine de notre sélection, qui est resté tout le long sans jouer une minute. Une décision unanimement appréciée en Belgique mais qui passe très mal du côté de Madrid. Après un article consacré au sujet mercredi dans AS, c’est Marca, le quotidien sportif pro-Real Madrid qui en fait sa Une ce jeudi, avec une photo volontairement peu valorisante pour le joueur. Quelques jours seulement après avoir publié un édito intitulé : "Hazard, mais que fais-tu en Belgique ?"… 

Après une première année manquée avec le Real, sa deuxième saison va être scrutée et le Belge n’a plus vraiment le droit à l’erreur.

La pression augmente

Marca le rappelle, Eden Hazard était attendu à Madrid comme le premier "galactique" depuis le départ de Cristiano Ronaldo. En méforme et pas du tout épargné par les blessures, le Belge a connu une mauvaise première saison. On le comprend, les fans, les observateurs sont prêts à passer l’éponge, par contre ils attendent vraiment le Belge au tournant. Les récentes déclarations de Roberto Martinez affirmant qu’Eden n’est pas en mesure de disputer une rencontre entière ont un peu mis le feu aux poudres. A la suite du constat dressé par le sélectionneur des Diables, on ne comprend pas à Madrid qu’Hazard soit resté en sélection plutôt que de retourner s’entraîner à Valdebebas, comme Courtois et Modric par exemple. Marca va même jusqu’à reprocher à Hazard de ne pas avoir posté de photos de lui en salle de musculation pendant ses vacances à l’instar de Sergio Ramos, Karim Benzema ou encore Marco Asensio. Pas vraiment le genre d’Eden ça. Mais ce genre de reproche est révélateur. La pression est désormais sur les épaules d’un gars qui n’aime pas ça, qui joue au foot pour s’amuser même s’il en a fait son métier. A lui de parvenir à faire abstraction de tout ça et de retrouver l’essentiel, le plaisir de jouer. En espérant que sa cheville ne soit plus un obstacle pour atteindre cet objectif… Et qu’il puisse enfin devenir le chouchou des Madrilènes, après avoir conquis les cœurs belges, lillois et londoniens.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK