Ballade écossaise pour les Diables avant d'affronter l'Islande

Les Diables rouges ont largement dominé l’Écosse 0-4 à Glasgow vendredi en match amical de reprise après la troisième place obtenue au Mondial russe.

Nettement supérieure à son adversaire du jour, la Belgique a ouvert le score après 27 minutes grâce à Romelu Lukaku. Les autres buts sont tombés en début de deuxième période grâce à Eden Hazard (46e) et un doublé de Mitchy Batshuayi (52e et 60e).

À quatre jours des débuts des Diables en Ligue des Nations contre l’Islande, Roberto Martinez est rassuré sur la motivation de ses joueurs ainsi que sur leur état de forme. Autre point positif, la prestation du petit nouveau Timothy Castagne, convaincant sur son flanc droit en première période. En deuxième mi-temps, Birger Verstraete et Hans Vanaken ont eux aussi eu droit à leur moment de gloire en enregistrant leur première cap en équipe nationale.

Le résumé de la rencontre

Pour cette rencontre de reprise post-Mondial, Roberto Martinez aligne un onze de base avec quelques surprises. La principale est la présence du nouveau venu Timothy Castagne sur le flanc droit à la place de Thomas Meunier. En défense pas de Toby Alderweireld mais bien Dedryck Boyata aux côtés de Kompany et Vertonghen. En l’absence de Kevin De Bruyne, blessé, le milieu de terrain est quelque peu remanié avec Youri Tielemans et Mousa Dembele dans l’axe. Axel Witsel est laissé au repos sur le banc alors que Thorgan Hazard prend possession du flanc gauche.

L’ailier offensif du Borussia Mönchengladbach est d’ailleurs un des premiers à amener le danger dans le camp écossais avec plusieurs combinaisons avec son frère Eden, aligné juste devant lui.

La principale arme des Diables en ce début de rencontre est la patience. L’équipe de Roberto Martinez fait bien tourner le ballon en sollicitant Castagne et Thorgan Hazard pour élargir les mailles de la défense Écossaise. Celle-ci reste cependant bien compacte et oblige les Diables à tirer de loin. Mertens (18e), Tielemans (21e) et Eden Hazard (24e) tentent leur chance mais frappent à chaque fois au-dessus.

Techniquement limités, les Écossais peinent à se donner de l’air face au pressing intensif des Diables. Mousa Dembele n’hésite d’ailleurs pas à monter jusqu’aux portes du grand rectangle pour arracher le ballon des pieds de McGinn et lancer l’action du 0-1. Thorgan Hazard peut ainsi récupérer le cuir et frapper directement au but mais choisit intelligemment de servir Lukaku, libre de placer dans le but vide pour débloquer le marquoir (27e). Il s’agit du 41e but en 76 sélections pour l’attaquant de Manchester United.

Pas rassasiés, les Diables poursuivent sur leur lancée et percent sur le flanc droit avec un très bon Castagne. Dans les dix dernières minutes de la première période, la Belgique touche la barre avec Kompany (40e), manque le but de peu sur un débordement de Castagne (43e) et touchent deux fois le poteau sur une déviation de la tête de Hazard et une reprise de Lukaku (45e).

Le 0-2 n’est qu’une question de temps et arrive juste après la pause sur une frappe surpuissante d’Eden Hazard qui laisse Gordon de marbre (46e). Malgré les quatre changements à la mi-temps (Meunier pour Castagne, Carrasco pour Mertens, Batshuayi pour Lukaku et Vermaelen pour Kompany), les Diables ne changent pas leur fusil d’épaule et enfoncent une Écosse inexistante offensivement et brouillonne en défense.

Le troisième but tombe dès la 52e et provient d’une nouvelle récupération de balle de Dembele, bien aidé par une mauvaise relance écossaise. Le ballon se retrouve rapidement dans les pieds de Batshuayi qui place du plat du pied pour son 9e but en 20 sélections.

Le nouvel attaquant de Valence ne tarde pas à améliorer ultérieurement ses statistiques en équipe nationale en profitant d’un nouveau déchet technique écossais. Sa frappe puissante et déviée surprend encore Gordon et lui permet d’inscrire son 10e but avec les Diables, le 9e en étant monté au jeu (60e).

La dernière demi-heure des troupes de Martinez sera moins incisive. On retiendra surtout les bonnes descentes de Meunier sur le flanc droit et les premières minutes de Hans Vanaken (56e pour E. Hazard) et Birger Verstraete (85e pour Dembele) en équipe nationale.

Toujours aussi inerte, l'Écosse est tout de même parvenue à se créer une occasion de but mais Naismith n'a pas eu le sang froid nécessaire pour tromper Thibaut Courtois, autoritaire sur sa seule intervention du match à la 64e minute.

Quatre buts marqués et aucun encaissé, les Diables n'ont rien perdu de ce qu'ils nous avaient montré cet été en Russie. Une prestation de bon augure pour la rencontre de mardi face à une opposition islandaise qui sera certainement plus solide.

27e: Romelu Lukaku fait 0-1

46e: Hazard allume Gordon pour le 0-2

52e: Batshuayi place du plat du pied et fait 0-3

60e: le doublé pour Carrasco (0-4)

La fiche de match

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK