Duels, équilibre défensif, "pass master", Witsel s'est rendu indispensable à Dortmund

20 apparitions, 89% de temps de jeu, 3 buts, Axel Witsel s'est fondu dans le collectif de Dortmund avec une facilité déconcertante.

Considéré par certains comme "le meilleur transfert de ces 20 dernières années" du club de la Ruhr, le Diable rouge marque les esprits depuis le début de saison. La Bundesliga s'est penchée sur l'impact de Witsel sur l'échiquier dans le jeu de Lucien Favre.

L'ancien joueur du Standard se distingue d'abord défensivement. Son rôle dans l'équilibre de l'équipe est primordial comme l'illustre une action contre le Bayern. Sur une contre-attaque, six joueurs de Dortmund se projettent vers l'avant. Le ballon est perdu mais Witsel veille et récupère le cuir au milieu de trois bavarois. En plus de son placement impeccable, Axel gagne des duels (60%) et ne commet pratiquement pas de fautes (9 en 13 matches). Il s'insère aussi régulièrement dans la ligne arrière pour apporter son soutien aux défenseurs centraux ou combler des espaces laissés par ses équipiers.

Le job de l'ancien Soulier d'or ne se limite pas à ses tâches défensives. Il huile les rouages à la construction, il est l'homme fiable que l'on cherche. Il affiche le plus haut taux de passes réussies en Bundesliga (94,4%) et en C1 (96%).

Mais il ne se contente pas de passes latérales ou assurées. Par ses interceptions, ses ouvertures ou ses courses, il dirige les contre-attaques des Borussen.

"Avec sa force dans les duels, son incroyable sens du placement défensif et son jeu de passes offensif, il joue un rôle clé dans les succès de Dortmund", conclut la séquence d'analyse diffusée sur le compte Twitter du championnat allemand.

A 29 ans, Witsel a réussi son retour en Europe et a franchi un nouveau palier dans sa carrière. Dortmund, qui trône invaincu en tête de la Bundesliga, peut se féliciter de l'avoir rapatrié. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK