Dries Mertens : "On reste une équipe très forte sans les blessés"

À deux jours de la première rencontre des Diables rouges face à la Russie, Dries Mertens est venu se confier au micro de Pierre Deprez sur ses ambitions et le tournoi.

Interrogé d’abord sur les situations difficiles d’Axel Witsel, Kevin De Bruyne et Eden Hazard, Dries Mertens reconnaît que le groupe y pense. "Je mentirais si je disais non. Ce sont trois joueurs importants qui ont beaucoup donné pour l’équipe. Cela se sent mais on est assez pour donner tout ce qu’on a. On reste une équipe très forte sans eux, même s’ils sont importants."

On a faim

Si la Belgique fait partie des candidats à la victoire, ce n’est pas le grand favori selon le Louvaniste. "La France est favorite. Ils ont gagné le Mondial et ont récupéré d’autres joueurs, c’est le grand favori. Nous, on est là et on va tout faire pour gagner. Sinon, il y a l’Italie. Ils ont la mentalité juste et jouent tous dans le même pays. Il ne faut pas oublier l’Angleterre qui peut jouer six matches à la maison. Ce serait un avantage énorme qui peut avoir une influence."

Les Diables, en tout cas, sont motivés pour l’échéance qui arrive. "On a faim. Si tu regardes la demi-finale perdue contre la France, ça nous fait mal et nous donne l’envie de recommencer quelque chose qu’on a laissé. Même si on était tristes de la 3e place, il faut être fiers. Voir le public nous soutenir en rentrant nous donne de l’énergie pour repartir. Il n’y a pas de pression quand tu te donnes toujours à 100% car tu ne peux pas faire mieux. Toute l’équipe se donne à 100%, le coach encore plus."


►►► À lire aussi : Kevin De Bruyne au Roi Philippe : "J’espère pouvoir jouer le deuxième match"

►►► À lire aussi : Jan Vertonghen : "Les absents seront fits et très importants pour l’Euro"


Pour la première fois, 26 joueurs sont sélectionnés pour la grande messe estivale du football. "C’est bien car cela permet à trois joueurs supplémentaires de vivre cette expérience. On était même trente avec les quatre autres joueurs qui étaient là. Je voudrais les remercier car c’était important qu’ils soient là avec les blessés qui ne pouvaient pas s’entraîner. Les cinq changements sont positifs, ils donnent du temps de jeu à tout le groupe même si tu n’aimes pas ça quand tu es sur le terrain car tu as plus de chance de sortir."

Concernant sa forme, le Napolitain se veut rassurant. "J’ai beaucoup souffert cette saison avec la cheville, l’épaule. On s’est entraînés très dur et je me sens bien désormais." Sur la rencontre face à la Russie, Mertens ne veut pas parler de déception s’il n’était pas titulaire. "Je serai triste si on ne gagne pas. Quand tu es jeune, tu veux jouer et être le meilleur. Quand tu es plus vieux, si tu gagnes, tu es aussi le meilleur. Le plus important, c’est d’être dans l’équipe qui gagne."

1 images
© Belga – Bruno Fahy
Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK