Diables rouges : Yannick Carrasco, "L’objectif est de gagner l’Euro"

Titulaire lors des deux rencontres amicales des Diables en préparation de l’Euro, Yannick Carrasco a impressionné. À trois jours du premier match des Diables face à la Russie, l’ailier s’est confié au micro de Vincent Langendries.

Auteur d’une superbe saison avec l’Atlético Madrid, Carrasco explique sa réussite par son expérience et son plaisir de jouer. "La saison a été très longue avec le Covid, les quarantaines et tout cela. Mais on a l’avantage de faire ce que l’on aime, j’ai toujours voulu faire ce métier. Avec la maturité accumulée, cela facilite les choses et permet de voir le côté positif des choses."

Positionné plus haut sur le terrain face à la Grèce et la Croatie, le joueur de l’Atlético est satisfait de ses prestations. "Je pense avoir fait deux bons matchs. J’ai été décisif dans le premier match avec Thorgan. Je n’ai pas réussi cela sur le deuxième mais j’étais en jambes. Cela reste tout de même des matches amicaux, l’important commence maintenant. Je préfère joueur plus haut, où je suis plus libre offensivement et je peux prendre plus de risques."

Pour le premier match face à la Russie, l’ancien joueur de Monaco met en garde concernant le niveau de la Russie. "Ce sera un match très compliqué, on l’a vu lors du Mondial chez eux, jouer à domicile leur donne un avantage. Le décalage horaire sera un peu plus compliqué pour nous, sans oublier le voyage et l’apport qu’ils auront avec le public."

Le public justement, veut y croire en Belgique et soutient ses Diables. Un soutien à double tranchant pour le joueur. "C’est positif que la Belgique soit derrière nous mais cela peut aussi être dangereux. Tout peut arriver sur un match, une équipe plus faible peut en battre une plus forte. Si on est éliminés plus tôt que prévu ou qu’on n’a pas été jusqu’à la fin, il pourrait y avoir un boom en Belgique. Je comprends que les gens en demandent plus car ils savent ce dont nous sommes capables. Je n’ai pas une boule de cristal pour savoir si on va soulever la coupe mais c’est l’objectif du groupe."


►►► À lire aussi : Le pronostic de la population belge pour l’Euro : les Diables joueront les demi-finales

►►► À lire aussi : Un Diable, un jour : découvrez Yannick Carrasco à travers le regard des gens qui l'aiment (Podcast)

►►► À lire aussi : Leander Dendoncker, "C’est peut-être maintenant ou jamais de gagner quelque chose"


En conférence de presse, l’ailier a expliqué ne pas faire attention à ce que le public pensait. "Les gens disent qu’on est favoris, on l’entend, mais le plus important est de gagner et d’aller le plus loin possible en nous concentrant sur notre travail. On essaie de ne pas trop écouter ce qui se dit."

Questionné sur les cas de Covid qui inquiètent la sélection espagnole, Carrasco insiste sur l’importance des règles. "Le Covid nous fait tous peur car cela peut nous casser un tournoi. À nous de faire attention à ce que le virus ne rentre pas dans la bulle en suivant bien les gestes barrières et en faisant régulièrement des tests."

1 images
Yannick Carrasco s’est dit de plus en plus concentré pour le prochain Euro. © AFP
Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK