Diables Rouges, Thomas Vermaelen : "Je suis prêt à rejouer 90 minutes lors du prochain match si l’entraineur le souhaite"

Aligné durant toute la partie face à la Finlande (victoire 0-2 des Diables Rouges lors de leur troisième match de poules à l'Euro 2020), Thomas Vermaelen se sent en forme. "Je ne ressens aucun souci physique, je me sens bien. La rencontre a été difficile car les Finlandais espéraient surtout récolter un point. Face à des équipes de ce genre, il faut simplement faire preuve de patience. Le tempo placé dans la rencontre était peut-être trop lent à cause de la chaleur extrême. J’ai 35 ans, je suis heureux et fier de toujours évoluer en équipe nationale. Je pense être prêt à jouer tous les quatre jours. Le coach Roberto Martinez décide qui joue quand, je respecte totalement ce choix. Jouer défenseur central ou décalé sur la gauche, ca m’est personnellement égal. Je suis prêt à rejouer 90 minutes lors du prochain match si l’entraineur le souhaite", a indiqué l'expérimenté défenseur.

"C’était un nouveau trio en défense avec Dedryck Boyata et Jason Denayer, mais on se connait déjà et on est monté sur le terrain avec les mêmes idées. Les automatismes étaient là car on sait quoi faire sur la pelouse. Je n’ai marqué que deux fois dans ma vie pour les Diables Rouges. Face à la Finlande, ça ne compte pas dans les statistiques. C’était toutefois un but très important, on a eu besoin d’une phase arrêtée pour ouvrir la marque. C'est important pour nous de marquer aussi sur des coups de coin. On a préparé cela durant les entrainements. Je ne suis pas fâché, c’est juste dommage que 'mon but' ne compte pas. C’est longtemps resté 0-0, mais nous n’avons pas douté. Il suffit de voir la rencontre, on avait le sentiment que le verrou allait finir par sauter. On a les qualités pour le faire, on était persuadé que la victoire était pour nous. Ce n’était peut-être pas passionnant pour les supporters", a-t-il poursuivi.

 


►►► À lire aussi : Martinez : "Thorgan Hazard va retrouver le groupe, tout le monde sera prêt pour dimanche"


Philippe Albert, notre consultant RTBF, estime qu’en forme, Thomas Vermaelen doit toujours débuter. "C’est un très beau compliment, surtout quand on sait de qui il vient. Dans notre métier, on doit les écouter, mais aussi accepter certaines critiques. J’essaie, cela dit, de toujours rester concentré sur mes performances. En tant que joueur ou qu’équipe, vous savez que des critiques vont arriver. On doit vivre avec. Le Mondial au Qatar en 2022 ? Très difficile de dire si j’y serais, c’est impossible d’y répondre maintenant. Bien sûr, on doit être ambitieux en tant que joueur... mais je préfère me concentrer sur l’Euro, on verra pour la suite. Je ne peux pas encore prendre de décisions, je vois les choses à court terme."

Chez les Diables Rouges, le défenseur de 35 ans (le plus âgé du noyau belge) côtoie Jérémy Doku, âgé... de 19 ans (le plus jeune du noyau). "C’est un talent incroyable, il est très explosif. Je l’ai rencontré en mars dernier, il m’a fait une très bonne impression. Il peut être très déroutant et dangereux avec ses dribbles. Si on doit défendre comme un genre comme cela, c’est très difficile en tant que défenseur. Il a encore du temps pour s’améliorer et grandir", a analysé l'ancien du FC Barcelone.

1 images
Euro 2020, Diables Rouges : Thomas Vermaelen © Belga
Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK