Diables rouges : Doku va-t-il remplacer Mertens pour commencer face à la Russie ? Les spécialistes RTBF donnent leur avis

Toujours aussi déroutant balle au pied et incisif dans ses débordements, Jérémy Doku a encore marqué des points aux yeux de Roberto Martinez depuis mars. Seul Belge à surnager lors d'une 1e mi-temps bien terne contre la Grèce jeudi dernier, Doku est aujourd'hui plus qu'un joker en équipe nationale.

Résultat, certains observateurs l'annoncent...potentiellement titulaire pour débuter l'Euro face à la Russie. Il relèguerait donc l'habituel taulier, Dries Mertens, sur le banc. Une éventualité totalement ubuesque il y a encore quelques mois mais qui, depuis plusieurs jours, prend du galon. Alors, Doku titulaire face aux Russes, plus qu'une rumeur sans fondement ? On a posé la question à notre cellule Diables.

Priorité à l'expérience : Avantage Mertens

A l'unanimité (et sans se concerter), Vincent Langendries, Pierre Deprez et Manu Jous optent tous pour l'expérience et la fiabilité d'un Dries Mertens. L'heure de Doku viendra, mais au vu du pedigree plutôt conservateur de Roberto Martinez, le sélectionneur espagnol devrait préconiser la continuité et titulariser Mertens: "Martinez devrait faire pencher la balance du côté de l’expérience pour débuter le tournoi. Dans un stade hostile (30.000 russes) où la pression sera énorme ce serait peut être un cadeau empoisonné d’y aligner d’entrée Doku. Il ne faudrait pas le griller d’entrée. Mertens part pour moi avec cet avantage" estime Vincent Langendries. 

Pierre Deprez abonde dans le même sens : "C'est impossible à pronostiquer ni à décider aujourd'hui. Parce qu' il reste 4 jours à Mertens pour améliorer son état de forme, insuffisant pour le moment. Or c'est le seul petit "reproche" que le sélectionneur peut adresser au Napolitain. A forme physique égale, c'est "avantage Mertens": expérience, intelligence de jeu, automatismes avec les autres, et surtout leadership sur le terrain. Psychologiquement aussi, ce serait délicat de reléguer sur le banc dès le début du tournoi, un des cadres historiques. Je vois Dries commencer, et Jérémy monter en cours de match."

Manu Jous pointe, lui, l'importance de Mertens dans les plus obscures tâches défensives : "Doku a eu une progression fulgurante depuis quelques mois. Et son rôle chez les Diables a évolué très vite aussi. De base, il n'était qu'un joker en équipe nationale, aujourd'hui, il postule pour un poste de titulaire. Il sera sans aucun doute le successeur de Dries Mertens sur le flanc droit. Mais contre la Russie, Martinez va mettre Mertens, je pense. D'une part pour son expérience, qui sera très précieuse dans le contexte de Saint-Pétersbourg, d'autre part parce que Mertens reste très important pour son abattage défensif. Et finalement, je pense qu'en reléguant Mertens sur le banc, il prendrait le risque de le perdre."

Mertens ou l'art de se transcender dans les grands matches

Plus que son expérience, Vincent Langendries pointe la faculté de Mertens de se transcender dans les grands moments. Un atout non négligeable dans la manche du Napolitain... qui contraste avec le manque d'expérience de Doku : "En coupe du monde il avait à chaque fois été notre ouvre boîte. En 2014 il nous libère dans le premier match contre l’Algérie. En 2018 il nous libère dans le premier match contre le Panama. En 2016 à l’Euro il n’était pas titulaire. Donc pour moi, ce sera le choix du routinier plutôt que du novice. Mais Doku jouera. En montant au jeu face à une équipe peut- être fatiguée il pourra faire mal."

Au final, le seul à se montrer moins catégorique est Benjamin Deceuninck. Plus partagé de prime abord, il penche finalement aussi pour Mertens : "Je suis partagé. On a vu dans les matchs amicaux que Doku avait de meilleures jambes que Dries Mertens. Mais Dries a déjà tellement joué ce type de match que s’en passer alors qu’Eden, KDB et Witsel ne joueront pas, c’est se priver d’une expérience précieuse. Donc je le ferais commencer. Et il n’est pas trop tard pour changer à la mi-temps."


>> VERDICT : 4/4 pour Dries Mertens, priorité à l'expérience au détriment du grain de folie de Doku


Conclusion, tous nos spécialistes voient, malgré tout, Dries Mertens garder l'avantage sur son jeune concurrent. L'expérience des grands tournois, la fiabilité, l'abattage défensif font la différence. Mais qu'il s'agisse de Pierre Deprez, Vincent Langendries, Manu Jous ou Benjamin Deceuninck, tous ont ajouté qu'à terme, Doku sera plus que probablement titulaire. Cet Euro 2020 (ou 2021..) sera-t-il le passage de flambeau définitif entre les deux hommes ?

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK