"Diables d'hommes", l'épopée belge en Coupe du Monde

Diables d'hommes
2 images
Diables d'hommes - ©

Parmi les ouvrages dédiés aux Diables Rouges à l'approche de la Coupe du Monde au Brésil, "Diables d'hommes" revient sur les souvenirs, anecdotes et révélations de Diables et de personnalités sur les 6 Mondiaux s'étalant de 1982 à 2002 et se projette vers un avenir qui, comme le souligne Marc Degryse s'annonce brillant pour notre pays. Daniel Van Buyten constitue le lien entre l'ancienne et la nouvelle génération de Diables.

On en oublierait presque qu’entre 1982 et 2002, la Belgique n’a raté aucune Coupe du Monde, privilège des grandes nations footballistiques comme l’Allemagne, le Brésil, l’Argentine ou encore l’Italie.

Les Diables ont atteint le deuxième tour en 1982 en Espagne, la 1/2 finale au Mexique en 1986, les huitièmes en Italie en 1990 et aux Etats-Unis en 1994, élimination au 1er tour en 1998 en France et enfin une sortie frustrante face au Brésil en huitièmes en 2002 en Corée du Sud et au Japon.

"Diables d'hommes", écrit par Olivier Beaujean, Frédéric Renson et Xavier Thirion, effectue un retour sur 20 ans de folie à travers le regard des acteurs (joueurs et entraîneurs), mais également de témoins privilégiés tels que Frédéric François, Roger Laboureur ou encore Jean-Michel Saive.

"15 ans au paradis"

Cela faisait 12 ans que la Belgique attendait de revoir ses Diables Rouges en phase finale d'une Coupe du Monde. Ce manque sera donc comblé en juin prochain. La génération actuelle est prête à faire à nouveau vibrer toute une nation.

Dans "Diables d'hommes", Marc Degryse affirme même que "sauf très mauvaise surprise, on est partis pour 15 ans au paradis. Douze ans sans grand tournoi, cela n'arrivera plus".

Présent en 2002, Daniel Van Buyten fait la jonction avec la nouvelle génération et comme il le souligne, "Au Brésil, j'aurai le même rôle que Marc Wilmots au Japon".

"Diables d'hommes" (Editions Maradaga) est en vente dès ce mercredi 19 février.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK