Dembélé : "Bien sûr, j'aimerais jouer plus avec les Diables"

Les Diables Rouges peuvent valider leur qualification pour le Mondial 2018 dès dimanche en Grèce lors de la 8ème journée des éliminatoires. Cependant, les Belges devront se passer d'Axel Witsel, exclu jeudi soir lors du superbe succès contre Gibraltar (9-0). Mousa Dembélé, monté à la mi-temps, pourrait en profiter.

"Si je joue, je serai prêt, explique le joueur de Tottenham au micro de la RTBF. Mais le sélectionneur a beaucoup de possibilités. Tout le monde me dit que je vais jouer mais ce n'est pas sûr. Il y a beaucoup de joueurs de qualité qui se tiennent prêts également. On peut proposer différents styles de jeu. Bien sûr, j'aimerais jouer plus avec les Diables mais la concurrence est positive. Tout le monde veut jouer mais tout le monde veut d'abord que l'équipe gagne."

Face aux Gibraltariens, Dembélé a pu disputer 45 minutes et apprécier la mentalité du groupe.

"Dès le début du match, on a bien travaillé, on a essayé de presser l'adversaire. On a mis la même énergie que si on jouait contre une grande nation, assure-t-il. C'est quelque chose qu'on arrivait pas à faire dans le passé. On avait vraiment faim. C'est très positif. Si on veut gagner un trophée, il faut qu'on joue de cette manière, avec cette mentalité."

Dimanche, la partie s'annonce sacrément plus rude. Les Grecs, tenus en échec (0-0) contre l'Estonie, doivent impérativement s'imposer contre les Diables.

"On doit gagner ce match, prévient le milieu des Spurs. On sait que ce ne sera pas facile mais on a assez d'expérience pour gérer l’ambiance hostile des tribunes. On va jouer notre jeu et tout donné. On veut se qualifier le plus vite possible pour ne pas faire monter la pression. On veut aller chercher la victoire et finir le boulot. Tout le monde est déterminé."

Une fois la qualification en poche, il sera temps de penser à la Coupe du Monde. Avec le rêve de soulever le trophée ?

"Je crois qu'il n'y aucune équipe qui ira là-bas juste pour participer. On a beaucoup de qualité donc on sait qu'on peut faire quelque chose. Ça fait beaucoup d'années que nous sommes ensemble donc il y a une certaine faim pour faire quelque chose là-bas" poursuit-il avec ambition avant de revenir sur la petite polémique d'hier soir lorsqu'une majorité des Diables est rentrée aux vestiaires sans faire de tour d'honneur..

"C'est un malentendu. A la fin du match, on a salué tout le monde et puis on est rentré. Je comprends ce que le public a voulu exprimer mais ce n'est pas quelque chose de grave. On veut se concentrer sur le positif du match mais tout le monde a compris" conclut Dembélé.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK