Boyata: "La blessure de Kompany est un coup dur pour nous mais on est certain qu'il va revenir rapidement"

Dedryck Boyata
2 images
Dedryck Boyata - © RTBF.be

Il y a deux ans, Dedryck Boyata était dans la sélection pour l'Euro en France mais le défenseur du Celtic Glasgow s'est blessé quelques jours avant le départ et a été remplacé par Christian Kabasele. Il tient, cette fois, sa revanche et il pourrait jouer un rôle en Russie. Lors des deux dernières rencontres amicales (contre le Portugal et l'Egypte), il a obtenu du temps de jeu et n'a pas déçu.

"C’est une grosse fierté pour moi et un rêve d’enfant d’être dans les 23. J’ai travaillé très dur pour cela. C’est une victoire personnelle. Cela fait quelques années que j’ai connu des hauts et des bas. J’ai vécu beaucoup de blessures et des déceptions comme d’avoir manqué l’Euro 2016. C’est un nouveau chapitre qui commence. Cela a été un moment difficile émotionnellement et physiquement mais je n’ai rien lâché. Aujourd’hui, je suis là et je suis satisfait", a-t-il déclaré.

Sur la situation de Vincent Kompany, il partage l’opinion de Kevin De Bruyne qui a affirmé, vendredi, à notre micro qu’on pourrait se passer de Vince The Prince durant la phase de groupes afin qu’il soit prêt pour les huitièmes : "On connaît l’expérience de Vincent. On sait que c’est un pion fort de l’année. Sa blessure reste un coup dur pour l’équipe. Cela reste un mentor qui voyage tout le temps avec nous même quand il est blessé. Cela prouve qu’il a un gros impact dans l’équipe. Que Kevin dise qu’on n’a pas besoin de lui pendant le premier tour, je le crois alorsOn est sûr qu’il va revenir assez rapidement."

De son côté, Dedryck Boyata a gagné en confiance et Roberto Martinez lui rend bien. "Personnellement, cela m’a fait plaisir de participer aux deux derniers matches amicaux. Je me sens super bien dans l’équipe et tout le monde me met à l’aise. C’est super pour moi".

Son choix d'avoir rejoint le Celtic Glasgow a été un tournant décisif dans sa carrière et il en est bien conscient. "C’est un choix sportif fait il y a trois ans et je ne le regretterai jamais", a-t-il insisté. 

Et dire qu'à une époque, on a même évoqué un transfert à ... Anderlecht. "Il y a eu des spéculations mais personnellement, je n’ai eu de contacts avec personne. Je sais que mes agents ont parlé avec plusieurs clubs. Je ne sais pas si cela a été vraiment concret ou pas", a-t-il confié.

Aujourd'hui, il ne parle plus de transfert et il pourrait même rentrer dans quelques semaines en Ecosse avec le Graal. "Dans cette équipe belge, on a toutes les qualités pour être champions du monde. Beaucoup de joueurs évoluent à un haut niveau. On a des joueurs qui ont fait des supers saisons dans leur championnat. Maintenant, dans tout tournoi, la qualité ne suffit pas", a-t-il conclu.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK