Courtois : "La motivation peut être le 30/30"

Les Belges ont battu l’Ecosse à Hampden Park (0-4). Pour la cinquième fois en six rencontres, Thibaut Courtois a gardé le zéro avec les Diables.

"C’était un bon match de notre part. On savait que l’Ecosse allait commencer fort et jouer plus haut qu’à Bruxelles. Ils étaient un peu plus fort pendant 5-10 minutes. Après on a fait la différence en contre sur un coup de coin. On a joué notre jeu. On savait qu’on pouvait être dangereux sur corner. On a marqué deux buts. 0-3 à la mi-temps, c’était bien. En deuxième mi-temps, on a su contrôler le match. J’ai dû faire un ou deux arrêts mais c’est tout", analyse le gardien du Real.

Les Diables ont été beaucoup plus séduisants que contre Saint-Marin. "On a très bien fait ce que l’entraîneur voulait, ce qui n’était pas le cas en première mi-temps contre Saint-Marin. Il y avait plus de qualité de notre part mais les Écossais ont aussi joué plus haut et donc il y avait un peu plus d’espaces. On a des joueurs de qualités et on a pu passer les lignes de pression des Écossais."

Au cœur d’une soirée calme, il s’est interposé sur un tir de Matt Phillips et devant Andy Robertson. "J’ai essayé de rester dans le match, de coacher quand il y avait besoin. C’est la tâche d’un gardien."

Invaincus en six matches, les Belges sont à un point de la qualification. Courtois se fixe d’autres objectifs pour la fin de la campagne. "La motivation peut être le 30/30. On va recevoir Saint-Marin, aller au Kazakhstan. On doit encore jouer contre Chypre. Face à la Russie, on jouera peut-être la première place. On doit rester concentrés."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK