Courtois: "Je veux être le n°1"

Courtois: "Je veux être le n°1"
Courtois: "Je veux être le n°1" - © Tous droits réservés

Les rencontres entre France et Belgique revêtent toujours un caractère spécial. Mais ce sera encore un peu plus le cas pour Thibaut Courtois, qui fêtera pour l'occasion sa première titularisation entre les perches de la sélection nationale. Une première qui, il l'espère, en amènera bien d'autres.

> France-Belgique en direct dès 20h30

A 19 ans, Thibaut Courtois s'apprête à faire son baptême du feu avec l'équipe nationale. Et sa grande première risque de ne pas être de tout repos, car ce n'est rien de moins que l'équipe de France qui se dresse en face. Un adversaire qui n'effraie cependant pas le gardien de l'Atletico Madrid: "Je ne suis pas nerveux. Si je panique, mes défenseurs ne seront pas à l'aise. Je suis jeune mais j'ai déjà vécu des situations similaires, comme contre Barcelone par exemple. Et puis, jouer contre les Bleus au Stade de France, c'est un rêve pour tout joueur."

L'ex-portier de Genk ne cache en tout cas pas son ambition au sein de la sélection belge: "C'est toujours mon ambition de devenir le numéro 1 mais je suis jeune et j'ai le temps. Simon Mignolet est un très bon gardien et je suppose qu'il reprendra sa place lorsqu'il sera de retour de blessure. Leekens veut savoir si ses autres gardiens ont le niveau. Gillet a répondu présent vendredi, à moi de faire mes preuves aujourd'hui."

Même si son équipe ne se classe qu'à une décevante 11e place en Liga, Courtois n'en reste pas moins une des révélations du championnat espagnol. A tel point que même Hugo Lloris a entendu parler de lui. "C'est un très grand espoir à ce poste. Il a beaucoup de qualités. Être acheté si jeune par Chelsea, ce n'est pas rien" a-t-il ainsi déclaré.

Mais le gardien des Bleus tient également a rappeler que Courtois est encore jeune, et doit donc encore prouver beaucoup de choses: "Thibaut doit savoir que c'est la régularité qui caractérise un grand gardien. Il est doué, mais il doit confirmer sur le long terme. Je suis certain qu'il en est conscient. Je ne le connais pas bien, mais il a l'air d'avoir la tête sur les épaules."

F. Genette

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK