Comment jouer sans Eden Hazard ? "Carrasco, avec Thorgan ou Castagne dans son dos"

Le scénario d’horreur prend forme : les Diables Rouges devront sans doute jouer l’Euro (et tenter de le gagner…) sans Eden Hazard. Mais comment faire ? Après les plans à échafauder sans Axel Witsel, lui aussi blessé, voici ceux à prévoir sans Eden. Mais en compagnie de trois consultants RTBF.

" Eden est irremplaçable "

5 images
Comment jouer sans Eden Hazard : "Yannick Carrasco, avec Thorgan ou Castagne dans son dos" © OLI SCARFF - AFP

Philippe Albert : "Eden est irremplaçable, vu ses qualités propres mais aussi car il conditionne le jeu de l’adversaire en l’obligeant à s’adapter. Eden impose aux défenses adverses un double marquage quand il reste sur son flanc. Et quand il quitte son couloir pour rentrer dans le jeu, il produit ses arabesques et devient totalement imprévisible pour l’opposant. Sans Eden, les Diables sont clairement moins forts. Je pense aussi que même un Eden à 70% est un apport pour les Diables : même insuffisamment rétabli, je pense que Roberto Martinez doit l’emmener à l’Euro, comme il l’avait fait avec Vincent Kompany à la Coupe du Monde. Car sur une action ou comme joker en fin de match, Eden peut tout faire basculer et nous faire gagner une partie."

Fred Waseige : "Eden est irremplaçable, tant individuellement que par son impact sur le collectif. Mais ce n’est pas pour cela qu’on sera moins fort à l’Euro ! Des joueurs, on en a, et ils peuvent jouer tantôt à gauche, tantôt à droite... C’est plutôt une question d’équilibre global : dès qu’un joueur se blesse, c’est un nouvel équilibre qu’il faut rechercher."

Alex Teklak : "Trouver un profil semblable à Eden est impossible. On peut relativement aisément remplacer des profils défensifs, mais des profils offensifs et créatifs de ce calibre sont beaucoup plus rares. Les Diables moins forts sans Eden ? Poser la question, c’est y répondre ! Il y a ce qu’il apporte dans son jeu, mais aussi tous les doutes qu’il sème en face car l’adversaire est forcé d’adapter sa mise en place. Martinez adore Hazard car il lui propose son jeu favori : des un contre un, de la percussion, des accélérations et du jeu de rupture. Même en rééquilibrant les tâches au sein de l’équipe et en redistribuant les responsabilités, un Eden à 100% est indispensable : chaque coach vous dira pareil ! Le souci avec son type de jeu explosif, c’est qu’il requiert un physique au top… alors qu’un profil plus défensif comme Axel Witsel ne doit pas être à bloc pour bien remplir son rôle. Daniel Van Buyten avait fourni une très bonne Coupe du Monde en 2014 alors qu’il n’avait quasi pas joué durant la saison avec le Bayern… Eden, lui, n’exprime la plénitude de son talent que s’il joue libéré physiquement. Mais même diminué, je le prends à tous les coups à l’Euro et je le retape… si c’est possible ! Quitte à le faire commencer des matches sans les finir… ou le faire rentrer pour faire la différence."

Quel onze de base sans Eden ?

5 images
Comment jouer sans Eden Hazard : "Yannick Carrasco, avec Thorgan ou Castagne dans son dos" © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Philippe Albert : "Je garde le 3-4-3 et je place Yannick Carrasco à la place d’Eden. Dans son dos, pour le travail défensif, je choisis Thorgan Hazard. Et si Thorgan n’est pas disponible ou ne donne pas satisfaction, j’opte pour Timothy Castagne."

Alex Teklak : "Pour remplacer Eden numériquement, Yannick Carrasco et Thorgan Hazard me semblent être les profils les plus évidents… et ils peuvent tous deux évoluer en flanc haut ou en flanc bas, l’un dans le dos de l’autre. Si on recherche un profil plus défensif, j’opte pour Timothy Castagne qui est une vraie solution, car il a une bonne complicité avec Thorgan comme avec Yannick… et il a l’habitude avec Leicester d’évoluer sur les deux côtés."

Fred Waseige : "Je conserve aussi le 3-4-3, car c’est le système que les joueurs connaissent le mieux et dans lequel ils se sentent bien. Ce schéma permet à tous les hommes forts d’être là où ils sont bons, et même si on parle souvent de souplesse tactique, je ne crois pas que ce soit une bonne idée de changer de module. Pour remplacer numériquement Eden, je choisis aussi Yannick Carrasco vu son état de forme actuel… mais je n’aurais pas dit ça y a 6 mois. Et ce qu’il produit, c’est aussi dans le contexte spécifique de l’Atlético… Dans le dos de Carrasco, j’opte d’office pour Castagne. Avec aussi le médian défensif qui pense vers la gauche pour boucher les trous, si vous voyez ce que je veux dire…"

Quelle animation sans Eden ?

5 images
Comment jouer sans Eden Hazard : "Yannick Carrasco, avec Thorgan ou Castagne dans son dos" © JOSE JORDAN - AFP

Philippe Albert : "Il faudra rechercher un nouvel équilibre. Il ne faut pas attendre de Yannick Carrasco un gros travail défensif, car ce n’est pas dans sa nature. Dans l’entrejeu, Kevin De Bruyne devra aussi endosser un rôle plus large."

Alex Teklak : "Pour l’animation de jeu, le profil le moins éloigné de celui d’Eden me semble être… Dries Mertens, pour la frivolité de son jeu. On peut par exemple positionner Dries derrière l’attaquant, avec l’appui d’un Kevin De Bruyne qui jouerait plus haut… à condition de remodeler le cœur défensif de l’entrejeu."

Fred Waseige : "Il y a plein de possibilités… mais à rechercher dans l’ensemble de l’équipe. Dries Mertens peut endosser un autre rôle, par exemple comme 2e attaquant. Pareil pour De Bruyne, pareil pour Thorgan, pareil pour Carrasco. Il y a aussi Nacer Chadli qui a rendu de fiers services à la Coupe du Monde. Ou encore un jeune à qui on peut demander de faire " des coups " (sic) à l’Euro. En fait, personne ne peut jouer comme Eden ! Selon moi, il ne faut pas voir ce forfait comme un déséquilibre… mais comme un problème de qualité en plus ! Cette absence probable aura aussi un impact sur le trois arrière car avec nos 3 axiaux, un dispositif conçu en fait pour renforcer la défense, il faut pouvoir compter sur des joueurs offensifs dominants qui font la différence… comme Eden le fait ! C’est donc une toute nouvelle architecture."

Peut-on gagner l’Euro sans Eden ?

5 images
Comment jouer sans Eden Hazard : "Yannick Carrasco, avec Thorgan ou Castagne dans son dos" © JAVIER SORIANO - AFP

Alex Teklak : "Sans Eden et sans Witsel, ça va commencer à être difficile…. et je croise les doigts pour que l’hécatombe s’arrête. Même si les adversaires aussi auront des défections… Lequel de nos quatre pions majeurs (NDLA : Witsel, De Bruyne, Eden Hazard, Romelu Lukaku) est le plus… ou le moins important ? Duquel on se passerait plus " facilement " pour le rendement collectif ? C’est impossible de répondre, car c’est une articulation générale : sans les passes croisées de De Bruyne, sans les assists et le travail de sape d’Eden, Romelu ne serait évidemment pas si redoutable ! Chaque ingrédient compte pour l’équilibre du puzzle : Eden a l’image du soliste, mais sans le soliste, il n’y a pas d’harmonie générale."

Fred Waseige : "On ne le saura… qu’après, si on ne gagne pas l’Euro ! Mais même Eden ou Kevin ne sont pas des gages de réussite… puisqu’ils étaient là aussi contre le Pays de Galles en 2016 et contre la France en 2018. Cela dépend en fait de quel Eden on aurait eu à l’Euro : si c’est l’Eden du Mondial 2018, où il était selon moi le meilleur joueur du tournoi, ou si c’est l’Eden de cette saison, qui est tout… sauf compétitif. Mais Eden reste une vraie rareté sur cette Planète Foot : même avec ses galères, il peut nous être utile ! Avec lui, c’est tout ou rien. Il est en train de vivre l’enfer : un an de blessures à la chaîne, c’est pour devenir fou, j’ai aussi connu ça… Vous ne comprenez rien à ce qui se passe. Or, Eden, il ne se sent bien… que loin de la prise de tête : lui, il veut jouer au foot comme à la cour de récré… Mais c’est aussi le genre de joueur pour lequel il faut prendre tous les risques : un joueur pareil, vous pouvez le préparer en quelques semaines… et il vous le rendra. Il aura faim et il aura soif, car il aura été frustré et humilié. En plus, il retrouvera un contexte où il se sentira aimé et désiré. Je ne pense pas que ce soit le cas dans le vestiaire du Real…"

 

 

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK