Carrasco : " Je veux rentrer en Europe, un club est fortement intéressé "

Yannick Carrasco ne cache pas son envie de quitter la Chine
Yannick Carrasco ne cache pas son envie de quitter la Chine - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Quelques heures après avoir retrouvé les Diables Rouges, Yannick Carrasco s’est exprimé sur son avenir, la Chine et les matchs de qualifications contre le Kazakhstan et l’Ecosse samedi et mardi prochains.

Après un an et demi passé dans le championnat chinois, il ne cache pas son envie de revenir en Europe : " Il y a un club européen qui est vraiment intéressé et qui a déjà discuté avec mon club chinois. Je ne peux pas vous dire lequel mais j’espère que cela va se concrétiser. J’ai envie de rentrer, mon club le sait. Cependant, je n’ai pas toutes les cartes en main. Je suis quand même le joueur le plus important de l’équipe en Chine. J’espère que le président me comprendra et fera le maximum pour m’aider. En janvier, il avait refusé que je parte en me demandant de rester jusqu’en juin. Il m’avait alors dit que je pourrais partir à ce moment-là. J’espère qu’il va tenir parole ".

Carrasco ne renie cependant pas son expérience au Dalian Yifang : " Je ne regrette jamais mes choix. J’ai grandi là-bas, sur le terrain ou en dehors.  J’ai pris des responsabilités, la distance avec mes proches m’a aussi fait mûrir. Ce n’est pas tellement l’aspect footballistique qui me donne envie de partir. Mais l’Europe reste l’Europe. Je veux rentrer près de ma famille. C’est la plus grosse raison pour laquelle j’ai envie de rentrer. La famille reste le plus important, plus que mon travail. C’est elle qui restera à la fin ".

S’il semble décidé à vouloir revenir au top, le Diable rouge paraît aussi confiant sur sa capacité à s'imposer à nouveau en Europe : " Ce n’est pas parce qu’on part dans un championnat moins connu que nos qualités disparaissent. Mes qualités ne sont pas parties. Les enchaînements sont un peu plus rapides en Europe mais cela revient facilement. Axel Witsel est la preuve qu’on peut réussir un retour en Europe après avoir joué en Chine. Paulinho a aussi été performant au Barça après plusieurs années en Chine. Une fois que tu as les qualités, le championnat dans lequel tu joues ne veut plus dire grand chose ".

En attendant un éventuel transfert, Yannick Carrasco se concentre sur les Diables rouges dans les jours à venir : " Chaque match est compliqué dans les qualifications. Le championnat kazakh est toujours en cours, leurs joueurs ne vont donc pas souffrir d’un manque de rythme alors que chez nous, la plupart ont eu quelques jours de congé. La reprise est toujours plus dure mais on garde nos qualités ".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK