Boyata : "Je veux redonner à Martinez cette confiance qu’il m’a donnée chaque fois que je joue avec la sélection"

Ce dimanche, c’est Dedryck Boyata qui s’est présenté à l’interview au micro de Pierre Deprez. Le défenseur est revenu sur plusieurs points, dont la bonne défense des Diables lors de la victoire contre la Russie 3-0.

"Elle est à l’image de l’équipe. On a des grosses ambitions cette année. Avoir eu les trois points était très important. Maintenant connaissant nos qualités et surtout la manière dont on joue, on sait qu’il y a eu des déchets en deuxième mi-temps."

S’il y a eu du déchet, l’évolution par rapport à la prestation contre la Grèce est positive : "Oui, on ne doit pas oublier que ce match venait après un moment de vacances et le match de la Russie ne nous a pas forcément posé de gros problèmes hormis un coup de pied arrêté et un début de deuxième mi-temps un peu compliqué. Maintenant, en général, défensivement, la ligne était parfaite, notamment en défendant sur Dzyuba, que ce soit Jan, Toby ou moi-même et Leandro. On a donné notre maximum. On avait des automatismes sur lesquels on devait travailler. Ce n’est pas facile, mais dès qu’on a l’opportunité, on travaille ensemble pour rester synchro et la clean sheet est très importante. "

Au-delà de la prestation de l’équipe, beaucoup de médias ont souligné la performance individuelle du joueur. Mais malgré ça, Boyata veut garder les pieds sur terre et ne pas voir tout ce qui se dit sur lui. Et surtout, il veut tout donner pour Roberto Martinez

Je veux redonner à Martinez cette confiance qu’il m’a donnée chaque fois que je joue avec la sélection

"J’ai un groupe qui s’occupe de ma communication et j’ai reçu des titres de presse. Mais j’ai demandé de les supprimer car je ne voulais pas les voir. Je n’aime pas trop et je ne veux pas être perturbé. J’ai travaillé énormément pour revenir, notamment cette saison et j’ai reçu beaucoup de confiance de Martinez, même quand j’étais blessé. Et je veux lui redonner cette confiance chaque fois que je joue avec la sélection."

Enfin, Boyata est revenu sur la blessure de Timothy Castagne. Assis à côté de lui dans l’avion, Dedryck est triste de voir le joueur absent pour la suite de la compétition.

"C’est triste car c’est une super personne qui a fait une super saison. C’est dommage de se dire qu’après 25 minutes dans un tournoi où tu as ta première titularisation de ne pas aller jusqu’au bout. On est rentré dans les vestiaires et on savait que c’était fini. C’est dur. Mais pour nous, ça reste une motivation d’aller le plus loin possible pour lui. On a été le voir dans sa chambre, il disait que c’était la vie. Je peux le comprendre, sachant qu’en 2016 j’ai été blessé avant la sélection finale."

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK