Belgique-Tunisie 2002: Les Aigles de Carthage accrochent les Diables avec un somptueux coup-franc

Coupe du Monde 2002. La Tunisie se dresse sur le chemin des Diables pour la deuxième journée du groupe H. Pour ouvrir la compétition, la Belgique a partagé contre le pays organisateur, le Japon (2-2). La Tunisie de son côté a été battue par la Russie et n'a donc déjà plus droit à l'erreur. 

La Belgique presse très haut en début de match. Et, comme lors du match face au Japon, c'est Captain Wilmots qui frappe le premier. Le joueur de Schalke 04, qui ne voulait pas jouer ce ce Mondial, conclut un très beau mouvement collectif.

Par la suite, les Belges relâchent un peu leur concentration et le paient cash. Quatre minutes après le but de Willy, Raouf Bouzaiene ramène les Aigles de Carthage à hauteur. Le coup franc du joueur de la Genoa est somptueux et ne laisse aucune chance à Geert de Vlieger (1-1).

Le troisième match de groupe, contre la Russie, permettra à nouveau à Marc Wilmots de se mettre en évidence. Après le premier but de Johan Walem sur coup franc, le capitaine des Diables scelle avec Wesley Sonck la qualification (3-2) pour les 1/8èmes de finale et un affrontement contre le Brésil. Mais ça, c'est une autre histoire...

La fiche du match

Buts: Marc Wilmots (13'), Raouf Bouzaiène (17')

Belgique: De Vlieger, Deflandre, De Boeck, Simons (Mbo Mpenza, 74'), Wilmots, Goor, Verheyen (Sonck, 46'), Van der Heyden, Van Buyten, Vanderhaeghe, Strupar (Vermant, 46')
Coach Belgique: Robert Waseige

Tunisie: Boumnijel, Badra, Jaziri (Zitouni, 77'), Trabelsi, Gabsi (Sellimi, 67'), Ghodhbane, Bouzaiène, Bouazizi, Jaïdi, Ben Achour, Melki (Beya, 88'), 
Coach Tunisie: Ammar Souayah 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK