Bayat aurait touché près de deux millions sur le transfert de Limbombe

Anthony Limbombe
Anthony Limbombe - © Vincent Michel - Icon Sport

Toujours en prison dans l'affaire du footgate, Mogi Bayat continue de faire l'actualité dans les journaux du pays. Ce mardi, La Dernière Heure et Het Nieuwsblad dévoilent les coulisses du transfert d'Anthony Limbombe de Bruges à Nantes.

Intéressé par le profil de l'ailier belge, Huddersfield avait mis 13 millions sur le plat mais Bayat aurait privilégié la piste de Nantes qui n'offrait pourtant 'que' huit millions.

Dans le cadre de cette transaction, les enquêteurs suspectent Bayat d'avoir gagné entre 1,5 et 1,8 millions d'euros. Une somme qui atteint presque 20% du montant du transfert contre seulement 10% autorisés. Bayat a en outre perçu 211.750 € de commission officielle de la part du FC Bruges.

L'ancien joueur Fabien Camus et le papa de Limbombe sont également impliqués comme intermédiaires dans cette transaction considérée illicite.

Les deux quotidiens révèlent aussi des détails concernant le rôle de Bayat à Anderlecht à l'époque où Herman Van Holsbeeck était encore directeur sportif. "Personne ne va jouer avec mes pieds à Anderlecht. Si j'appuie sur un bout, c'est la grêve au sporting", a glissé Bayat à un proche lors d'une conversation téléphonique interceptée par les enquêteurs. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK