Albert et la blessure de Hazard : "Même à 70%, il doit jouer en équipe nationale"

Les fans des Diables rouges commencent à s’inquiéter pour Eden Hazard. Le capitaine belge s’est blessé à la cheville et s’est envolé pour les Etats-Unis où il sera opéré jeudi prochain. Le spectre d’un forfait s’installe doucement. Roberto Martinez doit-il sélectionner son N.10 même s’il n’est pas à 100% ? Le plateau de la Tribun est unanime.

"C’est un joueur exceptionnel, donc il faut faire des exceptions pour les exceptions. S’il est d’accord et même s’il n’est fit que vers la fin du tournoi, il faut le prendre. Les autres feront le job en l’attendant", affirme Stephan Strecker.

"Boyata l’a fait pour Kompany en Russie et ça nous a menés très loin dans le tournoi. La meilleure solution serait de le laisser se reposer", ajoute Philippe Albert.

"Si les docteurs disent qu’il est guéri. Si Eden dit qu’il est prêt, naturellement il faut le prendre", souligne Hein Vanhaezebrouck. "Si c’est possible, l’idéal serait de l’aligner dans les matches amicaux juste avant l’Euro. 30 minutes, une mi-temps peut-être. Et de faire la même chose en phase de poules. Alors il sera prêt pour les matches à élimination directe."

Et s’il n’est pas totalement fit, faut-il prendre le risque de le sélectionner ?"Avec ce type de joueurs, comme Messi et Ronaldo, je pars du principe qu’ils sont plus productifs à 70% que d’autres à 100%. Même à 70% Hazard doit jouer en équipe nationale", tranche Albert.

"On n’est pas la Bosnie ou le Portugal qui ont un grand problème si Dzeko ou Ronaldo ne sont pas là. On est la Belgique. On a énormément de joueurs de qualité", rappelle Hein Vanhaezebrouck. "Est-ce qu’on peut gagner l’Euro sans Eden Hazard ? Oui, pourquoi pas. Il faut chercher d’autres solutions." Ce sera le job de Roberto Martinez.

Albert veut croire à un succès des Diables, mais sans Eden, "il y a moins de chances" que la Belgique soulève le trophée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK