Albert: "De Bruyne a effectué une prestation de classe mondiale tout simplement"

Notre consultant Philippe Albert a livré son analyse après la victoire des Diables rouges en Ecosse. Il a été sous le charme de Kevin De Bruyne, auteur de trois passes décisives et d'un but. "Avec 3 assists et un but, Kevin De Bruyne est évidemment l'homme du match" explique l'ex-Soulier d'or au micro de notre envoyé spécial Pierre Deprez. "Il a effectué une prestation de classe mondiale tout simplement. Ensuite, je pointerais Thomas Vermaelen. Il a été très précieux, notamment en première mi-temps quand il y a eu des ballons aériens à gagner et il a marqué de surcroît un but. Enfin, je noterai la rencontre de Romelu Lukaku. C’est lui qui débloque la situation sur un fantastique assist de De Bruyne. A partir de ce moment-là on a déroulé."

Kevin De Bruyne a été repositionné un cran au-dessus par rapport au match face à Saint-Marin, Roberto Martinez ayant titularisé Leander Dendoncker aux côtés de Youri Tielemans. "Je n’en pense que du bien de ce duo" affirme notre consultant. "Tielemans est en grande forme du côté de Leicester et Dendoncker, depuis janvier, fait partie du onze de base chez les Wolves. C'est un excellent duo." Est-ce que cela remet en question le duo Witsel – De Bruyne ? "Non, Axel Witsel est un incontournable et même à 80%, il est un titulaire indiscutable. Et puis quand on voit la prestation de Kevin aujourd’hui, il est aussi incontournable … même si c’était plus haut dans le jeu. L’avantage avec KDB, c’est qu’il est polyvalent."

"Moi, je retiens surtout du match face à l’Ecosse que les Diables sont des hommes" complète l'ex-Diable rouge. "Ils ont pris conscience qu’ils avaient foiré en première mi-temps à Saint-Marin et en Ecosse, ils ont remis les pendules à l’heure d’une façon fantastique. Même si l’équipe écossaise n’a pas le niveau d’avant, il fallait quand même le faire de marquer 4 buts sans en encaisser."

Avec 18 points sur 18, la qualification est quasi acquise. Elle le sera en cas de partage face à Saint-Marin en octobre. Que doit faire le sélectionneur national des matches qui restent? "Martinez a tenté quelque chose à Saint-Marin et cela n’a pas vraiment marché. Il a son équipe-type en tête et je ne pense pas qu’il fera énormément de changements à l’avenir. Le prochain match, c’est à domicile contre Saint-Marin, il faudra faire plaisir aux supporters et j’espère que les joueurs en auront conscience et proposeront une prestation comme celle réalisée à Glasgow."

Les places vont être chères dans le groupe pour l'Euro. Certains Diables devront se mettre en valeur voire aller trouver du temps de jeu dans un autre club. "Bien sûr, un gars comme Origi par exemple a besoin de temps de jeu à Liverpool" termine Philippe Albert. "Ce qu’il a montré à Saint-Marin était insuffisant. Le temps de jeu, c’est le nerf de la guerre. Certains l’ont compris en revenant en Belgique. En janvier, il faudra analyser tout cela à tête reposée et prendre les bonnes décisions sinon certains risquent de voir l’Euro leur passer sous le nez."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK