3-3, partage plaisant mais pas toujours rassurant pour nos Diables face au Mexique

La Belgique s’est fait peur ce soir face au Mexique, mais s’en sort grâce encore une fois au duo Hazard-Lukaku. L’ancien anderlechtois y est allé de son doublé et rejoint Paul Van Himst et Bernard Voorhoof au nombre de buts en sélection (30). Si l’attaque était bien là, le chantier de la défense n’est pas terminé.

C’est en arborant leur nouvelle tunique que les Diables Rouges affrontaient ce vendredi soir le Mexique au stade Roi Baudoin. Et Roberto Martinez d’innover avec les nombreux absents en défense en titularisant le trio Ciman-Boyata-Vermaelen.

Si les Diables évoluaient à domicile, c’est pourtant le Mexique qui va monopoliser le cuir en début de rencontre et se procurer la première occasion de la rencontre. Courtois, dès la 5ème minute de jeu, doit utiliser ses poings pour sortir un tir puissant de Layun.

Il faut attendre la 11ème minute de jeu pour voir enfin la Belgique montrer quelque chose. Mais le tir de Witsel, trop croisé, n’inquiète pas Ochoa.

Les Diables se montrent et vont se procurer deux belles occasions. Si sur la première, une phase entre Hazard et Meunier ne donne rien, la seconde va faire hurler tout un stade à la 18ème minute.

Eden Hazard intenable comme à son habitude, va d’une belle accélération adresser le ballon à Romelu Lukaku. Et alors qu'on pense que l’attaquant de Manchester va se mettre sur son pied gauche, il surprend son défenseur avec un passement de jambe et un tir du droit repoussé par le gardien. Hazard qui suivait, n’a plus qu’à pousser le cuir au fond des filets. Le joueur de Chelsea a marqué 7 buts et délivré 5 assists sur ses 10 derniers matchs chez les Diables.  

On croit les Diables lancés, notamment avec une action de De Bruyne à la 22ème, mais il n’en est rien. Andrès Guardado (38ème) va égaliser en transformant un pénalty sifflé pour une faute de Laurent Ciman sur Chicharito. En plus de cette faute, c'est la première carte jaune en équipe nationale pour l'ancien standarman.

Le dernier quart d’heure de la première mi-temps tourne en faveur des nôtres, mais ni Hazard, ni De Bruyne (poteau) ne vont alourdir le score. C’est 1-1 à la mi-temps.

Après la pause, Roberto Martinez en profite pour lancer Dries Mertens et Moussa Dembélé à la place de Youri Tielemans et Kevin De Bruyne.

Et il ne faut que 9 petites minutes pour que Lukaku ne redonne l’avance aux Diables. Déjà à la base d’une belle occasion quelques secondes avant, Romelu, d’un tir de la cuisse, va faire 2-1.

Mais ce but ne va pas servir à grand-chose. En 180 secondes, Hirving Lozano va calmer les ardeurs des hommes de Martinez en claquant un magnifique doublé. Retournement de situation complet dans ce match.

Comme ces derniers temps, il en faut toutefois plus pour inquiéter les Belges. Lukaku, qui aurait pu être exclu pour une faute antisportive un peu plus tôt, s’en va lui aussi claquer un doublé. Et par la même occasion, égaliser Paul Van Himst et Bernard Voorhoof au nombre de but sous en sélection (30).

La fin du match ne changera rien, les deux équipes se quittent sur un 3-3 et la Belgique n’a toujours pas battu le Mexique.

Les faits marquants de la rencontre en vidéo:

18ème minute : Eden Hazard ouvre le score (1-0)

22ème : le beau mouvement et le tir de Kevin De Bruyne

38ème minute : Andres Guardado égalise sur pénalty (1-1)

40ème – 42ème minute : la double action des Diables Rouges (Hazard puis De Bruyne)

54ème minute : Romelu Lukaku redonne l'avance aux Diables (2-1)

57ème minute : Hirving Lozano égalise (2-2)

60ème minute : Hirving Lozano s’offre un doublé (2-3)

70ème minute : Lukaku y va aussi de son doublé (3-3)

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK