Yaya Touré à l'essai en Chine dans un club de D2

Yaya Touré à l'essai en Chine dans un club de D2
Yaya Touré à l'essai en Chine dans un club de D2 - © OLI SCARFF - AFP

L'ancien milieu star de Manchester City et du FC Barcelone Yaya Touré est arrivé en Chine pour un essai au Qingdao Huanghai (2e division), a indiqué vendredi le club à l'AFP.

L'ex-international ivoirien de 36 ans était sans club depuis son départ en décembre de l'Olympiakos (1re division) après seulement trois mois au sein de l'équipe grecque.

Des rumeurs laissaient entendre qu'il était sur le point d'arrêter sa carrière. Mais l'intéressé a fermement démenti le weekend dernier, affirmant qu'il voulait encore jouer "quelques années".

Son dernier défi pourrait ainsi prendre la forme d'un séjour dans la grande ville balnéaire de Qingdao (est), au sein de l'équipe de Huanghai, actuellement en tête de la deuxième division.

Yaya Touré a été aperçu jeudi à son arrivée à l'aéroport local, et des médias britanniques ont affirmé qu'il était sur le point de signer un contrat avec le club chinois.

Mais un porte-parole du Qingdao Huanghai a déclaré à l'AFP que le joueur était simplement "à l'essai" pour le moment.

"Les entraîneurs vont évaluer sa forme et ses aptitudes physiques, avant de décider si sa venue est souhaitable ou non pour notre équipe", a-t-il souligné.

Le milieu de terrain, qui a empilé trois titres de champion d'Angleterre en sept saisons avec les Cityzens, avait quitté Manchester en fin de saison dernière, frustré par son faible temps de jeu.

L'agent du joueur ivoirien, Dimitry Seluk, avait affirmé il y a quelques jours sur Twitter que l'ex-international avait "mis fin" à sa carrière de joueur et souhaitait se reconvertir en entraîneur.

Mais Yaya Touré l'avait contredit dimanche.

"Il y a eu beaucoup de confusion sur mon avenir récemment. Je tiens à préciser que j'adore le football et que je suis toujours en lice pour jouer encore quelques années", a-t-il tweeté.

En 2016, son agent avait affirmé au quotidien britannique The Sun que l'Ivoirien avait refusé une offre émanant du club chinois du Jiangsu Suning (1re division).

"Nous ne voulons pas aller là-bas. Et nous n'irons jamais en Chine", avait alors indiqué M. Seluk. "Yaya ne pense pas à l'argent. Yaya pense au football."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK