Walem a déjà son équipe de base en tête : "Mon plan est prêt"

Johan Walem
Johan Walem - © BRUNO FAHY - BELGA

Johan Walem attend avec impatience le match d'ouverture des Diablotins à l'Euro espoir de football en Italie et à Saint-Marin (16-30 juin) contre la Pologne dimanche à 18h30. Le sélectionneur a de nouveau souligné l'importance du premier match et a déclaré qu'il avait déjà la composition pour le match en tête. "Mon plan est prêt. Nous sommes parfaitement préparés", a lancé le coach samedi."Le groupe a une grande envie. La tension monte un peu, on sent que la compétition est sur le point de commencer et c'est très bien", a avancé Walem. "J'ai beaucoup de respect pour notre premier adversaire. Quand on est présent à l'Euro, on a une bonne équipe. Il joue d'une façon différente de la nôtre. C'est une équipe physiquement forte, mais je suis aussi impressionné par le mouvement au sein de leur équipe. Nous savons que ce ne sera pas facile. Devant, il y a un vrai sniper avec Kownacki. Nous devrons le suivre de près pendant le match. Mais il n'y a pas que Kownacki. Il y a plusieurs joueurs intéressants. La défense est également forte et je trouve que le milieu de terrain Patryk Dziczek est un bon joueur."

"Bien sûr, nous allons tout donner", a ajouté le sélectionneur. "Mon plan est prêt. Je suis prêt. Le onze de base est dans ma tête. Nous avons naturellement travaillé les automatismes à l'entraînement et mardi lors du dernier match d'entraînement contre une équipe sicilienne locale. Des couples se forment, parce que la complémentarité est très importante. Je pense qu'il est également clair pour les joueurs qui va jouer. Cela ne veut pas dire que c'est l'équipe de base pour l'ensemble du tournoi. Nous aurons besoin de profils différents lors des matches contre l'Espagne mercredi et l'Italie samedi prochain. Mais la base tactique est fixe. Le temps était court, mais nous avons travaillé spécifiquement sur notre jeu. Tout le monde sera prêt, y compris les nouveaux joueurs. Ils ont montré jusqu'à présent qu'ils apportent une qualité supplémentaire à l'équipe."

Les Diablotins vont disputer trois matchs en six jours, à des températures supérieures à trente degrés. Walem reconnaît que les conditions météorologiques ne sont pas idéales. "Mais nous avons déjà pu préparer les joueurs à ce climat lors du camp d'entraînement en Sicile. Le repos est très important, avant et après le match. La météo aura sans aucun doute un impact, mais si nous travaillons professionnellement, ça ne devrait pas être une excuse."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK