Vincent Kompany : "On mérite tellement mieux que notre place actuelle"

Après la défaite face à Malines, qui sonne probablement le glas des illusions d'Anderlecht dans la course aux play-offs, les mines étaient logiquement déconfites côté bruxellois. Mais comme toujours depuis le début de saison, Vincent Kompany a pris ses responsabilités et s'est présenté devant la presse.

"Je pense que jusqu'à l'exclusion on domine, on se crée de grosses occasions. Pour l'instant, on paie cash l'argent qu'il faut payer pour l'apprentissage, c'est si simple que ça. Jeremy (Doku) fait la différence pour nous offensivement et voilà il fait une erreur qui lui fait mal, très mal. Il ne dormira pas ce soir et se sentira mal toute la semaine, mais il apprendra et ne le fera plus. On a essayé après de développer notre jeu mais c'est difficile. A dix, le match a changé complètement. Avant l'exclusion on était tranquille, on faisait preuve de maturité au ballon et défensivement" explique le capitaine du navire mauve.

"On n'a aucun problème de se créer des occasions. On fait le jeu, on se crée des occasions, on récupère le ballon, on presse haut et à 11 on a montré ce qu'on est comme équipe ou ce qu'on veut devenir comme équipe parce que c'est surtout une équipe du futur. Après à dix, on n'était pas capable. C'est le pari qu'on fait. Y a pas d'excuse, pas de surprise, tout joueur qui a un peu d'expérience sait qu'un joueur de 17 ans fera un jour quelque chose qui aura un impact sur un match, je l'ai fait aussi. On vaut tellement mieux que notre place actuelle et finalement le résultat du match. C'est regrettable mais ça fait partie du choix qu'on a fait" continue-t-il.

Alors croit-on encore aux playoffs du côté de Saint-Guidon ? Réponse énigmatique du côté de Vince' : "Je n'ai jamais abandonné dans ma vie. Je ne vais pas regarder le résultat, le championnat mais je vais regarder la progression que nous on fait en tant qu'équipe. Ce championnat est un championnat bizarre dans le sens où même le Cercle de Bruges peut encore se qualifier pour l'Europe, si j'ai bien compris. Pour nous c'est un parcours, on a des regrets mais c'est pas une surprise."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK