Vincent Kompany après Bruges : "2-2 c'est un résultat juste, je suis content de la mentalité"

Vincent Kompany est revenu sur la prestation du Sporting d'Anderlecht au FC Bruges. Le coach des Mauves s'est montré fort satisfait de la progression de son équipe. Il y avait un monde de différence entre le match du jour et celui disputé en phase classique au Stade Jan Breydel. "Notre première mi-temps n’était pas exceptionnelle mais on a réussi à se neutraliser mutuellement. En deuxième mi-temps, c’est monté crescendo. On a vu des occasions et des espaces. On est parti les chercher plus haut. On s’est livré dans les duels et on a livré une bataille honnête. Je suis content pour l’équipe, et je suis content de la mentalité affichée."


►►► À lire aussi : Les Brugeois partagés : "On a eu peur de jouer", "On a eu les meilleures occasions"


 

Le coach a finalement considéré que le résultat final était logique. "2-2, c’est le résultat juste. On est une équipe en progression. On a un potentiel technique et un volume de jeu qui nous aident à passer au-dessus des moments difficiles. C’est la deuxième fois qu’on est mené contre Bruges et qu’on revient au score. Les remplaçants nous ont aidés aussi."

Deux joueurs, plutôt habitués au banc des réservistes, se sont révélés aujourd'hui. "Je suis content pour Bruun Larsen. Il avait déjà marqué en amical contre Ostende et je vois une grosse progression avec lui depuis deux semaines. Il faut voir comment les joueurs se comportent pendant tout une semaine d'entraînement". Concernant Bart Verbruggen, 18 ans et titulaire pour la première fois dans un match professionnel, le coach des Mauves a tenu à rappeler le cadre dans lequel sa titularisation s'insrivait. "On a un environnement pour lui permettre de progresser, s’il avait été mauvais on l’aurait soutenu, s’il avait été le meilleur joueur du match, on lui aurait remis les pieds sur terre. Il y a du travail à faire." Le coach a également souligné la montée au jeu de Zeno Debast, 17 ans, qui a foulé la pelouse brugeoise pour quelques petites secondes et dans lequel Anderlecht croit beaucoup.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK