Van Himst, Pelé, Maradona, Eto'o... Pas encore majeurs, déjà en sélection

Si Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar ou Michel Platini ont tous les quatre connu leur première sélection en équipe nationale à tout juste 18 ans, de très grands noms du football ont eu cette chance avant leur majorité, comme l'Espagnol Ansu Fati jeudi à 17 ans et 308 jours.

Pelé: le précurseur

Sans conteste, le roi Pelé fait figure de précurseur parmi ces champions précoces. Il fête sa première sélection avant même ses 17 ans, le 7 juillet 1957 lors d'une défaite contre l'Argentine (2-1). Déjà lors de ce match, il inscrit son premier but.

Le Brésilien enchaînera avec un Mondial-1958 fantastique (six buts en quatre matches), où il décrochera le record du buteur le plus jeune de l'histoire de la Coupe du monde à moins de 18 ans, une marque qui tient toujours.

Diego Maradona: avant 17 ans

Maradona connaît aussi sa première cape à 16 ans, le 27 février 1977 contre la Hongrie, match lors duquel il ne joue qu'une petite demi-heure. Le "Pibe de Oro" attendra ensuite plus de deux ans pour refaire son apparition avec l'Argentine: son premier but international survient lors de la Copa America 1979.

Ronaldo: buteur précoce

Sur les traces de son compatriote Pelé, Ronaldo le Brésilien inscrit son premier but lors de sa première titularisation avec la Seleçao, le 4 mai 1994 en amical contre l'Islande à 17 ans. Ce n'est toutefois que sa deuxième sélection: deux mois plus tôt, il était entré en jeu contre l'Argentine.

Paul Van Himst: la jeunesse belge

Lui aussi a marqué dès sa deuxième sélection: Paul Van Himst a tout juste 17 ans lorsqu'il est titularisé avec les Diables Rouges le 19 octobre 1960. L'adolescent marquera le premier de ses 30 buts en sélection quelques jours plus tard, contre la Hongrie.

Samuel Eto'o: la fierté du Cameroun

Alors qu'il n'a pas percé chez les pros du Real Madrid auquel il appartient, Eto'o est convoqué en sélection. Il arbore les couleurs de son pays pour la première fois la veille de ses 16 ans!

Un an plus tard, il devient l'un des plus jeunes joueurs de l'histoire du Mondial, à 17 ans et trois mois.

Odegaard et Davies, exemples récents

Ces dernières années, ils sont plusieurs à avoir également connu leur première cape avant leur majorité. Gareth Bale est l'un d'eux: il a joué pour la première fois en mai 2006 avec le pays de Galles, avant ses 17 ans. Plus récemment, le Norvégien du Real Madrid Martin Odegaard (15 ans et demi), ou la pépite canadienne du Bayern Munich Alphonso Davies (16 ans et demi) ont rejoint ce cercle très fermé.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK