Une carotte et un hymne de mauvaises notes comme antidote

Le sport, c’est l’école de la vie. À travers les résultats, les attitudes, les actes, on perçoit la réalité, les caractères, les réactions humaines. Comme dans tout, pour avancer, il faut de l’entrain, de la motivation, un but à atteindre, quelque chose d’alléchant. "C’est un peu comme à un âne à qui on met une carotte à 30 centimètres", explique Roch Gérard, ancien joueur de Charleroi. "Même si ça fait quand même deux ans que la carotte, on peut se la mettre autre part."

Pas évident. C’est vrai qu’on avance tout de suite moins vite. Comme Philippe Gilbert à l’Amstel où il n’a rien montré avec son biclou. Et c’était douloureux. "J’ai dû changer de position, du coup je suis bloqué à toutes les chaînes musculaires, autour du cou et dans le bas du dos", précise le Phil.

C’est clair que quand on n’a pas l’habitude, ça doit procurer de fameux inconvénients. Dans son cas le mal-être amène la tristesse. Les difficultés sont des obstacles qui le minent.

À l’inverse, les vitamines de la carotte ont aidé les joueurs d’Anderlecht. Ils ont montré du caractère et ont gagné le match au sommet contre Bruges. Pour les Blauw en Zwart, qui n’ont plus qu’un point d’avance au championnat, le résultat est différent et ça risque de faire une drôle de purée.

Potée musicale

Toujours est-il que le sport est dans un vecteur d’émotions comme la vie. La musique remplit également se rôle. Alors imaginez quand on mélange sport et musique. Une potée de luxe. Enfin si elle est bien cuisinée. On a d’ailleurs eu vent de l’hymne des Diables Rouges pour l’Euro 2016. Un repas qui réveille.

Une potée accompagnée d’une bonne daube qui va surtout être facile à chanter tous ensemble dans le stade. Même s’il semble accompli que Dimitri Vegas et Like Mike se sont mis au niveau de Da-vide Guettouille et de l’hymne de l’Euro.

Gloria Gaynor doit se retourner dans sa cuisine. Mais au final, chacun ses goûts. Morale de l’histoire : Qu’importe l’hymne du moment que la carotte fait son effet.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK