Thomas Chatelle : "Charleroi a compris le plus vite l'importance du physique dans notre championnat"

Ce dimanche dans "Complètement Foot", David Houdret, Pascal Scimè et Thomas Chatelle sont revenus sur la nouvelle victoire du Sporting de Charleroi engrangée face à l'Antwerp (2-0). Ils ont notamment souligné l'importance du physique au niveau du Sporting.   
 
Thomas Chatelle : "C'est une "victoire à la Charleroi" avec un début de match qui tourne beaucoup à l’avantage de l’Antwerp, avec un bon Refaelov et une possession de balle pour l’Antwerp. Et puis une reconversion géniale comme seul Charleroi peut les faire, avec une déviation de Rezaei qui gagne un duel face aux tours de la défense de l’Antwerp. Un Gholizadeh virevoltant qu’on n’avait pas encore vu et un Nicholson titularisé. [...] Et puis Charleroi a géré comme ils savent le faire, de manière très intelligente et très mature, avec les joueurs matures qu’ils ont et avec cette force athlétique qu’ils ont. Cette équipe est taillée pour le championnat belge avec des gabarits capables de répondre à une équipe comme l’Antwerp. Mais ils ont aussi des petits gabarits virevoltants comme Gholizadeh qui a encore été très bon aujourd'hui. Je trouve que cette équipe est très bien balancée. Il y a peu de défauts, derrière ça tient la route devant un gardien qui sait être présent au bon moment comme ça a été le cas en première mi-temps sur certaines phases chaudes. Tous les ingrédients sont pour l’instant là. Et même en l’absence de certains, même avec un Guillaume Gillet qui joue en position de numéro 6, ça fonctionne."

Et Pascal Scimè de poursuivre sur la maturité affichée par le Sporting : "La semaine passée déjà, je vous avais dit que je n’avais plus de mot pour qualifier cette équipe et la maturité dont elle fait preuve. Encore une fois aujourd’hui, sur le premier quart d’heure, j’étais un peu inquiet pour le Sporting parce qu'on arrivait à trouver Refaelov avec une telle facilité du côté de l’Antwerp. Les transmissions se faisaient très facilement. Refaelov savait occuper les espaces et savait bouger avec beaucoup de facilité et donner les ballons qu’il voulait à qui et où il le voulait. Et puis le Sporting de Charleroi passe devant. Et à ce moment-là vous savez que ça va être très compliqué. En plus à 10 contre 11, tout l’équilibre du milieu de terrain de l’Antwerp est parti en fumée.

Kaveh Rezaie serait-il le chaînon manquant de l'attaque de Bruges ? Pour notre consultant, "il a eu le temps de montrer toutes ses capacités même s’il a été freiné par une blessure là-bas. Par deux fois, ils l’ont renvoyé à Charleroi. C’est que Philippe Clement n’a pas été convaincu vraisemblablement. J’ai l’impression que Rezaie est taillé pour Charleroi et inversement. Peut-être plus que jamais, Rezaie a trouvé en Gholizadeh un binôme extraordinaire. On se souvient du binôme avec Benavente qui était juste génial. Mais ici en plus il y a deux garçons d’une même nationalité, ça aide encore plus. Force est de constater que Rezaie a une intelligence pour trouver des complémentarités avec des garçons autour de lui. Sans être un garçon hyper technique, il est juste dans ses courses, il gagne des duels. Sur le premier but, il gagne un duel contre le défenseur central de l’Antwerp. C’est grâce à ça que Charleroi peut ressortir. C’est impressionnant à tous les niveaux et la gestion de Karim Belhocine est exemplaire.

Thomas Chatelle tient également à souligner l'importance du physique dans cette équipe de Charleroi : "On a l’impression qu’il ne peut rien leur arriver et que finalement, ils finissent par dégoûter leur adversaire au fur et à mesure du match avec l’aspect physique. Non seulement sur l’aspect athlétique ils sont taillés pour ce championnat, mais sur l’aspect physique aussi. On ne le soulignera jamais assez mais Charleroi est le club qui a le plus vite compris qu’on ne réussit pas dans le championnat belge sans avoir un physique à toute épreuve. Le préparateur physique Philippe Simonin est sans doute un des personnages clés depuis des saisons. Et c'était déjà le cas à l’époque de Felice Mazzu. Ils sont toujours physiquement au top."
 

Bonne chance à Leko dans les prochains jours pour gérer son collectif ! À l'Antwerp, on sait qu’il y a quand même une grosse pression, on a de grosses ambitions. 

Thomas Chatelle sur le changement de Lior Refaelov : "Je n’ai pas compris son changement, même à 10 contre 11. Pourquoi est-ce que Leko enlève Refaelov qui était à ce moment-là la plaque tournante ? Après ça on a moins vu l’Antwerp et il n’y avait surtout plus aucune fluidité dans son jeu."

Et Pascal Scimè de compléter : "À 11 contre 10, alors que certains joueurs étaient un peu en deçà et que Mbokani était lui omniprésent, pourquoi est-ce qu’on n’a pas essayé de jouer un peu plus sur la longueur, sur des longs ballons, des ballons aériens pour Mbokani. J’avais toujours l’impression que c’était emprunté dans le jeu de l’Antwerp. Il fallait attendre que Ritchie De Laet s’active, qu’il monte, qu’on joue un peu en triangle, … Je ne vais pas dire que ça manquait de percussion parce qu'à 10 c’est compliqué, mais ça manquait de vitesse, d’imprévisibilité."

Et Thomas Chatelle de regretter le manque d'adaptation de Leko : "Bölöni cherchait le jeu direct dès la première minute et Leko préfère - on le sait depuis son époque brugeoise - un jeu plus en combinaison où on va aller chercher des étapes avant d’aller chercher les longs ballons. Or aujourd'hui, il fallait peut-être s'adapter. Et simplement il sort son joueur le plus capable de jouer entre les lignes avec Refaelov. On se souviendra que c’est lui qui a été à l’origine du départ de Refaelov à Bruges. Et au départ, on se demandait comment allait se passer la relation. On a vu que Refaelov n’est pas sorti avec le sourire. Bonne chance à Leko dans les prochains jours pour gérer son collectif ! Et à l'Antwerp, on sait qu’il y a quand même une grosse pression, on a de grosses ambitions. À l’Antwerp on a investi, on veut encore investir et Leko a même parlé ouvertement du titre."

ABONNEZ-VOUS à nos PODCASTS "Complètement Foot"!

Cliquez sur le lien correspondant ci-dessous. Bonne écoute!

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK