Thomas Chatelle : "A Dortmund aussi, Thomas Meunier continuera à progresser"

Thomas Chatelle : "A Dortmund aussi, Thomas Meunier continuera à progresser"
Thomas Chatelle : "A Dortmund aussi, Thomas Meunier continuera à progresser" - © BRUNO FAHY - BELGA

C’est une information RTBF que l’on vous donnait en primeur, ce mardi : après 4 saisons à Paris, Thomas Meunier va quitter le PSG pour le Borussia Dortmund où il a signé un contrat de longue durée. La transaction sera officialisée dans les prochaines heures.

Thomas Meunier a fait le bon choix " explique un autre Thomas, Thomas Chatelle, consultant RTBF et Proximus. " Vu ses capacités physiques et de course, le football allemand lui convient parfaitement. C’est également le cas du Borussia, puisqu’il y retrouvera deux autres Diables… mais aussi pour des raisons tactiques. Lucien Favre pratique un système semblable à celui de la Belgique, avec un trois arrière et des latéraux qui pistonnent. "

En fin de contrat dans la Ville-Lumière, le latéral des Diables Rouges avait l’embarras du choix : ces derniers mois, son nom a circulé à la Juventus, l’Inter Milan, Naples, Tottenham, l’Atletico Madrid… et donc le Borussia.

Tout au long de sa carrière, Meunier n’a jamais cessé de nous étonner " poursuit Chatelle. " Déjà à Bruges, peu de gens pariaient sur sa réussite, que dire dès lors de sa réussite au PSG ? Car pour moi, c’est une vraie réussite, vu le peu de confiance que lui ont ménagé ses dirigeants et coaches successifs. On n’en connaîtra jamais les raisons exactes, mais Thomas doit quitter Paris avec un goût de trop peu quand on sait le projet du club de gagner des titres... Et quand je parle de titres, je parle évidemment de titres internationaux, puisque la question ne se posait pas au niveau national. C’est ce qui frappe chez Meunier : sa grande force est précisément de s’adapter partout et à tous les systèmes de jeu. Et à Dortmund, il recevra cette fois la totale confiance de son environnement. "

Coup de maître

Financièrement, cette signature est aussi un coup de maître : libre de contrat et donc sans indemnité à payer à Paris pour Dortmund, Meunier et son agent ont pu faire monter les enchères et obtenir le meilleur contrat (salaire et durée)… sans compter la prime à la signature.

Sa situation est idéale... et rarissime dans le football de l’Arrêt Bosman où les clubs font toujours en sorte de prolonger ou vendre de manière anticipée un joueur avant qu’il ne soit libre " reprend Chatelle. " Étonnamment, d’autres Diables comme Jan Vertonghen et Dries Mertens sont dans le même cas et peuvent diriger la négociation. Peut-être la crise du Covid-19 a-t-elle mis certains clubs au pied du mur… Mais pour Meunier, et vu ses prestations ces dernières années avec Paris et les Diables, la situation est idéale : à 28 ans, il est en pleine force de l’âge, il va encore progresser et approcher de la maturité. "

Parti de tout en bas, Meunier a donc réussi à bâtir sa carrière pas à pas. Approche-t-il de son plafond pour autant ?

Thomas vient de tellement loin que chaque fois, il a réussi à gravir les échelons quatre à quatre " poursuit Thomas Chatelle. " En fait, sa capacité à progresser est précisément sa plus grande qualité. Certains ont un énorme talent inné… mais arrivent vite à leur plafond. D’autres comme Meunier ont cette capacité à hisser leur niveau à chaque nouvelle situation. C’est pareil pour Timothy Castagne : mettez ces deux-là n’importe où, ils tireront leur épingle du jeu ! "

L'importance d'une tête bien faite

Des pieds doués, mais tout là-haut, une tête bien faite : et si là résidait le secret des choix de carrière raisonnés ?

La principale qualité pour un footeux de haut niveau, c’est en effet de tracer son parcours sur la stabilité et la lucidité de faire le bons choix au bon moment… même si on sait que, souvent, d’autres facteurs jouent" reprend Chatelle. "C’est, je pense, la caractéristique de notre belle génération de Diables Rouges : ces joueurs durent car ils sont raisonnables et intelligents. Ils font les bons choix et ne font pas de vagues, ni sur le terrain, ni en-dehors. "

Vainqueur de Dortmund avec le PSG cette saison en Ligue des Champions, Meunier passe donc dans l’autre camp. Mais d’un Paname sans rival en Ligue 1 mais trop court pour la Champions League, le Virtonais atterrit dans un club qui, dans l’ombre du Bayern, ne parvient pas à renverser le piédestal bavarois.

Ce sera son challenge, énorme, d’aller chercher le Bayern avec Dortmund " conclut Chatelle. " Cette saison encore, tout s’est joué très tard… mais le Borussia a perdu le match fatidique face au Bayern. Le foot allemand est en pleine bourre, avec aussi cette belle équipe de Leipzig. Ce championnat dispose d’une puissance financière et d’une stabilité énormes. Meunier se retrouve aujourd’hui dans ce qui se fait de mieux, en termes de vision, d’organisation et de stades. On parle toujours de l’Angleterre… mais je peux vous assurer, pour y commenter souvent des matches, que côté ambiance, il n’y a pas photo avec la Bundesliga ! "

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK