Thibaut Courtois, fan de sports virtuels, impatient de retrouver les vrais terrains

Thibaut Courtois impatient de passer du sport virtuel au sport réel
Thibaut Courtois impatient de passer du sport virtuel au sport réel - © OSCAR DEL POZO - AFP

Thibaut Courtois est heureux de pouvoir poster depuis quelques jours des photos et vidéos de ses entraînements au Real Madrid. Il a surtout hâte de retrouver la compétition, c’est ce qu’il a dit dans une interview pour le site de l’UEFA.

1 mois sans voir ses enfants

Au départ le confinement, très strict en Espagne, a été compliqué à vivre pour Thibaut Courtois qui n’a pas pu voir ses enfants. "J’ai beaucoup parlé avec mes enfants, qui vivent à cinq minutes de chez moi. Mais je ne les ai pas vus depuis un mois à cause du confinement. Je pouvais être porteur asymptomatique, du coronavirus, donc je ne voulais prendre aucun risque".

Confinement et décompression

Avec le recul de gardien des Diables Rouges a pris ce confinement forcé comme une opportunité. "Je me suis reposé pendant deux mois, ce qui est pratiquement impossible le reste du temps. Il n’y a pas deux mois dans la saison au cours desquels on n’est pas exposés à ce stress et cette adrénaline permanents. C’était une chance d’avoir eu ces deux mois pour se reposer "

Reconversion dans l’E-Sport ?

Pendant ces longues semaines à la maison, Thibaut Courtois a dévoré la série documentaire " The last dance " sur la carrière de Michael Jordan, la star de la NBA. Il a également passé pas mal de temps sur sa console. " J’ai passé beaucoup de temps à jouer à des jeux vidéo, à participer à des tournois de toutes sortes de jeux vidéo. Honnêtement, j’ai passé du bon temps et j’ai vu que mes collègues sportifs ont rejoint ces initiatives de jeu virtuel. Je pense que le confinement a donné une énorme impulsion à ce monde, le monde de l’E-Sport. Je pense que ce sont les seuls qui ont bénéficié du confinement." Thibaut Courtois a participé aux Grands Prix virtuels d’Australie et de Barhein et il a terminé deux fois devant Stoffel Van Doorne.

Vivement le retour du foot, de la NBA et de la F1 en direct

Si le gardien des Diables adore l’E-Sport, il est avant tout un grand fan sur sport en général et il attend avec énormément d’impatience le retour des directs sportifs. " Ce qui m’a vraiment manqué, c’est de regarder des matches de football en direct, de regarder des matches de NBA, de regarder de la Formule 1 "

Mais ce qui manque le plus, au gardien de 28 ans, c’est de retrouver la compétition et la pelouse du stade Bernabeu. En attendant il se donne à fond à l’entraînement et met à rude épreuve les caméras du club.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK