Steven Defour annonce la fin de sa carrière à l’issue de la saison

Steven Defour a annoncé sur Twitter qu’il mettait un terme à sa carrière à la fin de la saison. Il lui reste donc deux… ou huit matchs à jouer avant de raccrocher les crampons. Le milieu de terrain aura 33 ans le 15 avril. Il a porté le maillot des Diables Rouges à 52 reprises et a inscrit deux buts entre 2006 et 2017. Il avait annoncé sa retraite internationale en mai 2018 à la suite de sa non-sélection pour le Mondial en Russie.

"Ça y est, à la fin de la saison j’ai décidé de raccrocher mes crampons. La douleur physique ressentie quotidiennement a rendu impossible de prester au niveau que j’attends de moi-même. Et le mental nécessaire pour continuer à revenir après mes nombreuses blessures n’est plus là. Le choix est donc facile. Je tiens à remercier tous les gens qui m’ont aidé pendant ma carrière. En tant que petit garçon, je rêvais de jouer dans des stades remplis avec des milliers de gens. Merci pour tous ces moments et à bientôt", a déclaré le milieu de terrain.

Arrivé au top très jeune

Formé à Malines, Steven Defour débarque à Genk à 15 ans. Considéré comme l’un des plus grands espoirs, le milieu de terrain joue ses premières minutes en championnat le 30 octobre 2004 contre Saint-Trond (victoire 1-0). Vont suivre cette saison-là trois autres rencontres avant de vraiment exploser lors de la saison 2005-2006.

Il s’impose à 17 ans seulement comme un titulaire indiscutable dans l’un des meilleurs clubs de Belgique. Révélation de l’année, il est récompensé avec une première sélection chez les Diables Rouges le 11 mai 2006 (il joue 89 minutes lors de la victoire 2-1 contre l’Arabie saoudite).

Un départ houleux au Standard

Alors qu’on pense qu’il va rester encore quelques saisons à Genk, Steven décide lors de l’été 2006 de rejoindre l’Ajax Amsterdam. Mais le président de l’époque, Jos Vaessen, n’est pas d’accord sur le montant. Après une longue saga, Defour casse son contrat via la loi de 78 et rejoint le Standard qui récupère la pépite.

Chez les Rouches, il s’impose comme titulaire malgré une énorme concurrence et termine la saison à la 3e place au championnat. La saison suivante, avec le départ de Sergio Conceicao, il récupère le brassard de capitaine et devient champion de Belgique deux années de suite.


►►► À lire aussi : Le Standard champion de Belgique

►►► À lire aussi : Et le champion est... le Standard (résumé et interviews)


Après 25 ans de disette, Defour ramène le titre à Liège et reçoit le soulier d’or en 2007. Ses bonnes performances provoquent l’attention des plus grands clubs, notamment Manchester United. Il reste cependant au Standard pour disputer la Ligue des champions lors de la saison 2009-2010. Cette saison marque aussi les premières blessures, notamment une fracture au pied.

Un retour chez l’ennemi mauve avant un nouveau départ

S’en suivent encore deux saisons sous la vareuse rouge avant de faire le grand saut. C’est Porto qui remporte la mise. Il va y disputer 113 matches avant de revenir en Belgique du côté d’Anderlecht.

En 2014, il signe un contrat de cinq saisons, mais ne va en prester que deux avant d’une nouvelle fois tenter sa chance à l’étranger, en Première League du côté de Burnley. Promu, le club verse la somme de 8 millions d’euros en échange de l’international belge.

À nouveau, Defour va alterner le bon et le moins bon. La cause, des blessures récurrentes. Le 31 août 2019, il rompt son contrat à l’amiable avec le club anglais.

3e retour en Belgique et une fin de carrière à Malines

Annoncé dans plusieurs clubs, quelques jours après avoir quitté Burnley, Defour revient à nouveau en Belgique, à l’Antwerp cette fois. Début octobre, il se blesse au genou et reste écarté des terrains durant plusieurs semaines et quitte le matricule 1 en fin de saison, faute de résultats.

Et alors qu’on pense que Defour va mettre un terme à sa carrière, le milieu de terrain s’engage dans le club qui l’a formé, à Malines. Et c’est donc là ou tout a commencé que Steven Defour met donc un terme à sa carrière. En tout, Defour a remporté le titre de champion en Belgique avec le Standard en 2008 et 2009 et au Portugal avec Porto en 2012 et 2013. Il a aussi gagné une Coupe de Belgique en 2011.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK