Seraing et Union Saint-Gilloise : les promus au révélateur de l'élite de la Pro League

La Jupiler Pro League reprendra ses droits à partir du 23 juillet prochain. Les clubs continuent leur préparation pour débuter la saison sur le bon pied. Afin d'entamer au mieux le championnat, nous avons décidé de présenter les différentes équipes de la division 1A. Dans ce papier, nous allons nous intéresser aux promus, l'Union Saint-Gilloise et le RFC Seraing, qui retrouvent l'élite après de longues années d'absence. 

L'Union de retour dans l'élite

3 images
Le noyau de l'Union Saint-Gilloise. © Belga

Après 48 années d'absence, l'Union Saint-Gilloise retrouve la division 1 grâce à son sacre en division 1B la saison dernière. Felice Mazzu, l'ex-entraineur des Zèbres, dispose d'un effectif varié. Il possède un groupe qui mêle jeunesse et expérience. Dans son effectif, le club de la capitale compte notamment des visages familiers de la division 1A. On retrouve dans ses rangs Felipe Avenatti, l'ancien attaquant du Standard de Liège. L'avant-centre uruguayen est prêté par le club liégeois jusqu'en juin 2022. Mais ce n'est pas le seul élément d'expérience présent au sein du noyau. On y trouve également d'anciens joueurs du Sporting de Charleroi, Damien Marcq et Guillaume François.

Cette connaissance du haut niveau pourrait aider l'Union à accrocher le maintien. En plus des joueurs chevronnés, Felice Mazzu peut aussi s'appuyer sur sa force de frappe offensive. L'attaquant belge de 23 ans, Dante Vanzeir, a marqué à 27 reprises et a délivré 9 passes décisives sous la tunique de l'Union. 

Pour se préparer au mieux, les hommes de Felice Mazzu ont commencé leur préparation à la mi-juin. Ils ont disputé plusieurs matchs amicaux. L'Union a affronté Zulte Waregem, le Standard, Deinze ou encore le RC Lens. La bande à Mazzu a remporté tous ses matchs à l'exception d'un partage face au Standard. Pour clôturer leur préparation, les Apaches affronteront Valenciennes et Amiens avant leur premier match de championnat prévu le 25 juillet. 

L'Union attaquera son retour dans l'élite avec un menu copieux. Lors des deux premières journées, les hommes de Felice Mazzu iront défier Anderlecht et recevront le Club de Bruges. Une entame de championnat solide qui permettra de juger rapidement le niveau de l'Union. 

Seraing, la bonne surprise

3 images
Jordi Condom, le nouveau coach du RFC Seraing. © Belga

Le retour de Seraing en D1, on ne s'y attendait pas. Avant le début de la saison, le club sérésien visait le maintien, pas la montée. Un belle surprise donc pour le Métallos de se retrouver dans la cour des grands. Pour y parvenir, les hommes d'Emilio Ferrera sont venus à bout de Waasland-Beveren au tour final. Après un partage au stade du Pairay, les Rouges et Noirs ont battu Waasland 2-5. Cette victoire leur offre leur ticket pour la division supérieure. Ils retrouvent donc l'élite 25 ans après leur fusion avec le Standard. 

L'été a été agité à Seraing. Les Métallos ont perdu leur coach Emilio Ferrera, principal artisan de leur succès. Il est parti à Gand et est remplacé par l'entraineur espagnol, Jordi Condom. L'entraineur catalan est déjà passé par la Belgique. Il a entrainé le KAS Eupen entre 2015 et 2017.

Autre départ, Georges Mikautadze, le meilleur buteur des Rouges et Noirs est retourné à Metz. L'attaquant avait inscrit 23 pions en 25 matchs. Ces départs sont donc préjudiciables pour le club puisque Seraing perd deux éléments qui ont forgé en partie son succès l'an dernier. Pour palier à ce départ, les dirigeants ont recruté Marius Mouandilmadji. L'attaquant tchadien aura la lourde tâche de remplacer son prédécesseur. 

Les promus se sont inclinés face à Eupen (2-1) et face au Racing Luxembourg (3-2) durant leur préparation. Les Métallos affronteront Metz le 17 juillet. 

Pour le retour en division 1A, Seraing se rendra à Courtrai avant d'accueillir Malines au Stade du Pairay. L'entame des Métallos parait plus abordable que celle de l'Union Saint-Gilloise. Le club de Seraing aura tout de même fort à faire pour bien commencer sa saison.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK