Sans diplôme d'entraîneur UEFA A, qui va entraîner le RWDM?

Fred Stilmant n' a pas encore le diplome: qui pour entrainer le RWDM?
2 images
Fred Stilmant n' a pas encore le diplome: qui pour entrainer le RWDM? - © LUC CLAESSEN - BELGAIMAGE

Au RWDM, on a la tête dans les étoiles depuis l'annonce du retour du club dans la galaxie professionnelle. Mais le staff a, lui, rapidement du remettre les deux pieds sur terre. En effet, cette montée, il pourrait ne pas en profiter pleinement. Le problème : pour officier au niveau professionnel, il faut qu'un membre soit titulaire du diplôme d’entraîneur UEFA A. Et ce n'est pas le cas pour le moment.

" Pour entraîner l'une des 24 équipes professionnelles, il faut le diplôme UEFA A", confirme Fred Stilmant, coach du RWDM. "Je suis actuellement le cursus et je devais l'obtenir en mai prochain. Mais, fatalement, la montée a sensiblement changé la donne. Pour ne rien arranger, les cours et examens sont actuellement à l’arrêt et reportés au mois de septembre. Bref, pour le moment, je ne réponds pas aux critères pour coacher le RWDM la saison prochaine."

Une chose est certaine : staff et direction ont manifesté leur envie de poursuivre l'aventure ensemble. En ce sens, la direction molenbeekoise a transmis une demande de dérogation à la fédération belge pour que son staff puisse rester en place. " Certains entraîneurs ont connu cette situation par le passé. Je pense d'ailleurs à Fred Vanderbiest (NDLR: Qu'il a remplacé à la tête du RWDM en janvier dernier) lorsqu'il était monté avec Ostende. Moi-même, j'ai eu le cas avec Châtelet-Farciennes à l'époque. On était monté de première provinciale jusqu'en D1 amateur et j'étais en plein cursus pour le diplôme UEFA B. C'est donc sensiblement le même cas et ils m'avaient à l'époque permis de me mettre à jour la saison suivante. Mais, ici, on parle du monde professionnel. On verra bien".

Le T1 molenbeekois vit donc une période compliquée avec le sentiment d'être bloqué dans son ascension. "Je me sens un peu bloqué sans que cela soit vraiment de ma faute. Je ne suis entraîneur que depuis 8 saisons et j'ai eu la chance d'avoir vécu quatre promotions. J'ai tout fait, étape par étape, en terme de cursus. Mais je ne peux pas aller plus vite que le temps."

Fred Stilmant attend donc avec impatience le verdict, tout en envisageant une réponse négative. " Quoi qu'il arrive, je désire rester au club. Que ce soit dans un rôle d’assistant ou une autre fonction gratifiante. Cela me donnerait aussi le temps de passer mon diplôme. Mais je me montre optimiste. Je pense que l'on peut comprendre mon cas particulier. Et ce n'est pas comme si je n'avais pas fait les démarches pour répondre aux critères. En tout cas, je me sens très bien à Molenbeek. J'ai un très bon rapport avec le président qui fait un boulot incroyable depuis cinq ans. Et, même si on aurait préféré obtenir cette promotion sur le terrain, c'est beau de voir un club mythique comme le RWDM retrouver le monde pro."