Rummenigge va quitter la présidence de l'Association européenne des clubs

Karl-Heinz Rummenigge
Karl-Heinz Rummenigge - © CHRISTOF STACHE - AFP

Le président du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, ne se représentera pas en septembre à la présidence de l'Association européenne des clubs (ECA), qu'il a dirigée depuis sa fondation il y a près de dix ans, a-t-on appris jeudi.

"Il en a informé ses collègues du Conseil d'administration de l'ECA lors de leur réunion jeudi à Madrid", a indiqué l'institution basée à Nyon, en Suisse, dans un communiqué.

Rummenigge, âgé de 61 ans, est à la tête de l'ECA depuis sa création en 2008. Il a été reconduit trois fois.

Il s'est montré très critique dans la presse allemande, concernant la folie du mercato, en particulier le transfert rocambolesque de Neymar au Paris Saint-Germain. "Le Bayern ne peut pas, et ne voudrait de toute façon pas se lancer dans une opération aussi insensée", a-t-il en effet notamment déclaré.

"Après des années intenses et réussies, je crois que le moment est venu de confier la responsabilité à quelqu'un d'autre", a déclaré le dirigeant du Bayern Munich, cité dans le communiqué.

"J'ai toujours cru que la présidence de ce bureau ne devait pouvoir être exercée que pour un temps limité", a-t-il ajouté, soulignant sa "sincérité concernant cette question".

"C'est avec regret que j'ai appris la décision de Karl-Heinz Rummenigge de ne pas se représenter", a réagi le président de la FIFA Gianni Infantino dans un communiqué jeudi soir.

"J'ai eu le plaisir et l'honneur de travailler avec 'Kalle' pendant de nombreuses années et j'ai toujours apprécié sa loyauté et sa sincéritéJe suis sûr qu'il va continuer à jouer un rôle important dans le développement du football."

Fondée en 2008 sur les ruines du G14 qui regroupait les 14 clubs les plus riches et les plus influents d'Europe, l'ECA, reconnue par l'UEFA et par la FIFA, regroupe actuellement 220 clubs européens de football. Elle est chargée de défendre les intérêts de ses membres.

L'ECA a notamment obtenu gain de cause sur l'une des principales revendications du G14, l'indemnisation des clubs dont les joueurs participent à la Coupe du Monde ou à l'Euro.

L'élection du prochain président de l'ECA aura lieu le 5 septembre à Genève.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir