Roberto Martinez a choisi les Diables plutôt que le pont d'or d'Arsenal

"Rien n'a plus d'importance" que les Diables aux yeux de Roberto Martinez.
"Rien n'a plus d'importance" que les Diables aux yeux de Roberto Martinez. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Roberto Martinez, qui a prolongé son contrat chez les Diables jusqu’en 2022, s’est exprimé dans un entretien par vidéoconférence avec nos confrères de la DH.

Le coach espagnol n’est pas encore rentré dans sa maison de Waterloo. Il est encore avec son épouse et ses enfants dans la région de Manchester. Dès qu’il pourra recommencer à voyager il ira voir les Diables dans leurs clubs respectifs et assistera à la finale de la Coupe de Belgique (FC Bruges-Antwerp) et au match retour entre OH Louvain et le Beerschot pour la montée en D1A.

Interrogé sur la prolongation de son contrat, l’entraîneur des Diables n’a pas hésité à continuer son aventure aux commandes de l’équipe nationale belge.

C’est surtout une question de timing. Cela n’aurait eu aucun sens de partir en plein milieu du chemin, entre des qualifications et un grand tournoi. Pour moi, c’était très clair : je n’étais pas prêt à me séparer des Diables tels qu’ils sont maintenant. Dans la vie, il faut finir ce qu’on commence. Au final, marquer l’histoire, cela a plus de valeur que n’importe quelle somme d’argent.

La somme d’argent c’était celle proposée par Arsenal pour s’offrir les services de celui qui avait notamment dirigé Everton entre 2013 et 2016. Roberto Matinez n’a donc pas hésité une seconde et rêve de revivre le 15 juillet 2018. " Notre travail ensemble n’était pas fini. Nous voulons encore, dans le futur, faire la fête avec nos supporters sur la Grand-Place ".

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK